communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Culture
> Ananda Maya Kosha et autres enveloppes de l’âme

Ananda Maya Kosha et autres enveloppes de l'âme

51457

En premier lieu, pratiquer le yoga implique de connaitre ce qu’il y a à savoir sur la nature humaine. Maintenant, imaginons un corps humain, debout. La philosophie du yoga indique que celui-ci se pare de 5 couches qui définissent ce que l’on appelle le corps subtil.

Explications.

Les 5 Koshas qui construisent le corps subtil

Tout d’abord, donnons la traduction de ces appellations diverses qui constituent les 5 koshas. En sanskrit "Kosha" signifie "enveloppe" ou bien "revêtement" ou encore "étui". Rapporté au corps physique, on visualise immédiatement ces différentes épaisseurs qui forment le corps humain mais aussi les autres êtres vivants.

Premièrement, l’enveloppe extérieure porte le nom de "Anna-maya kosha" que l’on peut traduire par "Le corps physique". Il s’agit d’une couche constituée de matière organique qui représente la nourriture. Cette dernière, ainsi que l’eau et l’air que nous respirons, demeurent les constituants primaires du Prana (énergie vitale).

L’enveloppe qui se trouve au-dessous de "Anna-maya kosha", "Prana-maya kosha" (le Corps vital), représente l’énergie vitale. Chaque cellule du corps reçoit cette énergie vitale comme une nourriture. Elle reste intimement liée à la santé physique. Dans cette seconde couche rattaché au système sanguin s’incarnent les maladies.

Mano-maya kosha, Vijnana-maya kosha et Ananda-maya kosha

Ensuite, la troisième couche se nomme "Mano-maya kosha". Il s’agit du corps mental et sensoriel. Par ailleurs, dans cette enveloppe siège nos émotions, nos jugements et nos pensées. En outre, cette troisième couche se trouvant au milieu, elle se révèle la plus instable des 5. Perturbée, elle influe de manière notoire sur l’équilibre et affecte les couches 1 et 2 (Anna-maya kosha et Prana-maya kosha), 3 et 4 (Vijnana-maya kosha et Ananda-maya kosha). La pratique soutenue du yoga aide à réguler cette enveloppe et à en maitriser les effets.

La quatrième enveloppe porte l’appellation de "Vijnana-maya kosha", baptisée aussi "Le corps de l’intellect et de l’intuition". Cette couche se comporte comme une voix intérieure. Ce guide génère l’intuition, à laquelle on ne se fie pas assez souvent. La première partie du nom "Vijnana" signifie la connaissance, de celle qui nous aide à prendre des décisions.

Enfin, nous atteignons la couche la plus profonde. "Ananda-maya kosha" appelée aussi "Le corps de la Félicité". Elle entoure "L’Atman" qui correspond au centre de notre conscience. L’Atman, c’est le Soi. Quelque chose qui n’a pas eu de naissance et qui ne connaitra jamais de mort.

Envie d’en savoir plus sur la pratique du yoga et de ses bienfaits ?

Consultez le site prasadhana.org histoire d’en savoir plus.