communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Santé / Médecine
> Cadre de gestion : un poste au cœur des pôles hospitalo-universitaires

Cadre de gestion : un poste au cœur des pôles hospitalo-universitaires

45582

La gouvernance de chaque pôle hospitalo-universitaire s’appuie sur les compétences d’un ou deux cadres de gestion. Au CHU d'Angers, huit personnes assurent ces fonctions en lien direct avec le chef de pôle et le cadre supérieur coordonnateur. A l’heure H dresse le portrait d’un métier nouveau, aux missions multiples et pas toujours bien connues des hospitaliers.

Le métier de cadre de gestion est né avec la mise en place de la nouvelle gouvernance et l’organisation des hôpitaux en pôles. Au sein d’un cadre général, les missions de ces nouveaux cadres s’adaptent aux spécificités des pôles.

Huit personnes remplissent aujourd’hui ce rôle au CHU d'Angers. "Notre métier consiste à assister le chef de pôle et le cadre supérieur de santé dans la gestion globale du pôle", décrit Géraldine Leroyer, cadre de gestion du pôle urgence, santé société, anesthésie réanimation (pôle 4 USSAR). Plus particulièrement, le cadre de gestion a notamment pour mission le suivi d’activité du pôle. Géraldine Leroyer poursuit : "Nous portons un regard attentif assez minutieux sur les tendances (augmentation ou baisse de telle ou telle activité), et nous fournissons aux responsables de pôles des éléments d’explications sur ces mouvements".

Ces analyses sont réalisées à partir des informations recueillies sur le terrain auprès des médecins, cadres, secrétaires mais également à partir des informations médicales saisies (actes, diagnostics, sévérité des séjours etc…) en comparant l’évolution par rapport aux années précédentes. Dans un contexte budgétaire contraint, le regard du cadre de gestion sur les recettes et les dépenses du pôle prend une dimension croissante.

Un suivi du codage de l’activité externe du pôle

Si le codage et le contrôle de l’activité d’hospitalisation relèvent du DIM, les cadres de gestion ont, quant à eux, en charge le contrôle du codage des actes externes et de leur exhaustivité en lien avec les médecins, infirmières ou secrétaires par délégation.

Comme le souligne Claude Reliat, responsable de la formation continue : "Cela nécessite une très bonne connaissance du fonctionnement du codage et des outils à disposition pour réaliser une requête selon plusieurs critères. Lorsque ces métiers ont été créés, une formation complète sur cet aspect a été proposée aux nouveaux cadres de gestion."

Le cadre de gestion est hiérarchiquement rattaché au chef de pôle, mais ses interlocuteurs quotidiens, à l’image des missions qui lui reviennent, sont multiples. Parmi eux figurent les professionnels des services ainsi que la Direction de l’analyse de gestion qui met à disposition les tableaux de bord pour suivre les activités de chaque service.

Le cadre de gestion participe à l’élaboration du contrat de pôle avec ses objectifs de développement ou de mise en place de nouveaux projets. Il assure ensuite le suivi de sa mise en œuvre, en lien direct avec la direction de la contractualisation et des pôles. "Avec ma collègue, nous avons développé des outils informatiques communs pour faciliter notre travail qui consiste beaucoup à suivre l’activité et les différents projets", commente Stéphanie Connan, cadre de gestion du pôle spécialité médicales et chirurgicales intégrées (pôle 1 SMCI).