communique de presse gratuit

>
> Histoire de l’huile d’olive

Histoire de l'huile d'olive



Histoire de l’huile d’olive

L'huile d'olive existe depuis des lustres. L'oléiculture prend ses sources depuis des milliers d'années et a commencé avant que les tout premiers témoignages historiques n'aient vu le jour. En effet, les premières oliveraies apparaissent il y a 6000 ans avant notre ère dans la région du Moyen-Orient. Dès le tout début, l'huile d'olive était utilisée pour différentes situations tant du point de vue thérapeutique que d'un point de vue entretien.

Les premiers témoignages

Les tout premiers témoignages concernant l'huile d'olive remontent en 4000 ans av. J.-C.. Ils étaient enfouis dans les registres d'inventaire des navires marchands d'antan. Ces registres étaient par ailleurs transportés à travers les différents ports de la Méditerranée. Puis en 2500 ans av. J.-C., le peuple babylonien de Hammurabi règlemente la production ainsi que la vente de l'huile d'olive. En 900 av. J.-C., les Romains colonisaient toute l'Europe et ils ont emporté avec eux des oliviers dans les territoires qu'ils ont conquis. Pendant ce temps, les Romais assimilaient l'huile d'olive comme un bien précieux. Ainsi, ils ont amélioré la culture, l'extraction ainsi que la conservation de l'olive et de son liquide. Ils ont compris la valeur de l'huile d'olive et l'utilisaient même en tant que moyen de paiement des taxes. Toutefois, quand l'Empire romain venait à s'affaiblir, la culture de l'olive connaissait aussi une baisse de régime. Et cela durant 500 apr. J.-C..

Et la culture continue

En l'an 1100 apr. J.-C., la culture des oliveraies reprend de plus belle notamment en Italie. Cela est dû aux marchands qui ont constaté que la commercialisation de l'huile sur les marchés domestiques représentait une source de revenus non négligeable. Durant ce temps-là, la ville de Toscane était considérée comme la principale terre de culture de l'olive en Europe. Durant la Renaissance (1400), l'Italie devient le plus important producteur d'huile d'olive dans le monde entier. Le pays est reconnu pour ses huiles intenses et bien riches. Elles étaient présentes sur les grandes tables de la noblesse de l'Europe tout entière. En l'an 1800, l'Amérique connait ses premières huiles d'olive, car c'est le moment de la commercialisation en masse quand les immigrants italiens réclamèrent leur importation du vieux continent. Et en l'an 2000, l'huile d'olive ne cesse de faire parler d'elle pour ses multiples vertus : ingrédient alimentaire, élément de soin, etc.

L’huile le plus utilisée au monde

L’huile d’olive pure est largement utilisée à des fins culinaires et pour la conservation des aliments, notamment les conserves de poisson. Elle est également utilisée dans l’industrie textile pour le peignage de la laine, dans la fabrication de produits de toilette et de cosmétiques, dans l’industrie pharmaceutique à des fins médicales, dans la fabrication de savon de castille de haute qualité, et comme lubrifiant.

La majeure partie de l’offre mondiale d’huile d’olive est produite dans les pays du bassin méditerranéen, mais une partie est produite en Californie, en Amérique du Sud et en Australie. Les principaux producteurs sont l’Espagne, l’Italie, la Grèce et la Tunisie. Si une partie de l’huile produite dans le bassin méditerranéen y est consommée, une part importante est exportée.

Et la culture n'est pas près de s'arrêter puisque chaque jour de nouvelles plantations s'ajoutent aux 800 millions d'oliviers déjà en place. Pour le plus grand plaisir des amateurs.



Voir en ligne Histoire de l’huile d’olive : www.huilerie.com/


Mots clés : Gastronomie -