communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Musique
> youkounkoun-radio.com, la webradio groove de Bordeaux.

youkounkoun-radio.com, la webradio groove de Bordeaux.

4013

Youkounkoun : sous-préfecture du Nord de la république de Guinée. C’est bien ce qu’affirme Wikipédia mais dans notre bel hexagone, ce nom fleur bon le film du dimanche soir et le patrimoine culturel et cinématographique français des années soixante à soixante dix.

Youkounkoun-Radio se veut comme un bol d’air dans le paysage sonore actuel où tant de nouveautés musicales ne sont jamais qu’un produit de plus sur un marché du disque en déclin.

Actuellement les radio FM commerciales proposent toutes leur miroir Internet alors que d’autres expériences de webradio s’orientent vers le partage et l’interactivité rendu possible par les nouvelles technologies. Youkounkoun-radio se présente donc un peu comme un OVNI dans cet univers puisque ce flux streaming est garanti 100 % sans pub et que ses programmateurs vous proposent un son oldies, décalé et un peu kitsch allant du easy listening à des ponctuation downtempo ou funky bien senties.

Mais le Youkounkoun, c’est avant tout le plus gros diamant du monde et bien sûr l’énigme centrale du film Le Corniaud, de Gérard Oury. Qui n’a pas en mémoire se carambolage entre la 2CV de Bourvil et la Rolls de Louis De Funes , le fourbe et drolatique M. Saroyan.

Pour les concepteurs de Youkounkoun-radio, le véritable trésor est avant tout constitué du patrimoine musical de la filmographie des 60’s et 70’s. « Cette idée de « trésor » nous est venue tout naturellement au moment où nous cherchions un nom pour cette webradio », précise Dr Bombay, programmateur sur Youkounkoun. « Et c’est bien sûr devenu une évidence dès lors que nous nous sommes rendu compte que le voyage de la Cadillac conduite par Bourvil prenait fin dans la ville de Bordeaux, où se situe le siège de l’association AWI ».

En écoutant Youkounkoun-Radio, on se retrouve plongé dans un film improbable où Blake Edwards mettrait en scène un nouvel épisode de « The Avengers », suivi d’une nouvelle version d’Amicalement Votre ou les deux frères ennemies seraient Peter Sellers et David Niven. De Funes dialogue avec Lino Ventura et Audiard devient le promoteur de la Blaxploitation.

« Nous avons toujours eu le culte de la dérision et nos films et séries fétiches étaient déjà, à cette époque The Party et The Persuaders ». Ajoute Le Yéti, contributeur hyperactif aux programmes de Youkounkoun. « C’est bien pour cette raison que notre radio propose l’ambiance idéale pour les cocktails au bord de la piscine. En secret nous rêvons de lever les bras comme Bret St Clair et Danny Wild sur les dance floors ».

D’Ennio Morricone à Syd Dale en passant par Burt Bacharach, Laurie Johnson ou Roy Budd www.youkounkoun-radio.com revisite les soundtracks et series british au milieu d’une programmation riche de pépites vintage, soul, library, lounge et jazzy. Avec une interface aussi sobre que soignée, cette nouvelle webradio non-commerciale lancée par une équipe de bénévoles vous garanti un son très loin des hits programmés partout.

Youkounkoun c’est une radio juste pour le plaisir. Et en cette période de crise, comme dirait Jean Lefèvre à Michel Constantin « allons allons, ne nous fâchons pas... ».




Mots clés : radio -