communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Société
> Marche des Jeunes pour une sensibilisation aux Droits de l’Homme

Marche des Jeunes pour une sensibilisation aux Droits de l'Homme

22989

Paris - L’Association internationale des Jeunes pour les Droits de l’Homme (Youth for Human Rights International) commémore la Journée des Nations Unies pour les Droits de l’Homme le 10 décembre, avec sa troisième « Marche Internationale pour les Droits de l’Homme ». Des jeunes de tous âges se joindront également à une marche internationale menée ce jour dans plus de 30 pays et six continents, afin de sensibiliser les citoyens à la Déclaration des Nations Unies sur les Droits de l’Homme. Une campagne de pétition est lancée, des concerts ont été organisés et des centaines de supports éducatifs distribués.

Le thème de la Journée des droits de l’Homme 2011 portera sur « Les médias sociaux et les Droits de l’Homme ».

En 2009, un média social a permis à un groupe de jeunes défenseurs des droits de l’homme dévoués et issus d’un large éventail de religions, de races, d’origines ethniques et de cultures de se rencontrer en ligne et de partager leurs idées. De cette interaction est née la première marche annuelle. Organisée dans 12 pays en 2009 puis 27 pays en 2010, les membres prévoient en 2011 une participation dans 30 pays : Australie, Autriche, Bangladesh, Barbade, Bénin, Colombie, Cambodge, Danemark, Équateur, France, Gambie, Allemagne, Ghana, Haïti, Hollande, Inde, Italie, Japon, Kenya, Mongolie, Maroc, Népal, Nigeria, Pakistan, Russie, Écosse, Afrique du Sud, Suisse, Sri Lanka, Taïwan, Tanzanie, Ukraine, Ouganda, Royaume-Uni, États-Unis d’Amérique, Venezuela et Zambie.

« Nous voulons réveiller le monde », explique Dustin, 21 ans, coordinateur de la Marche Internationale pour les Droits de l’Homme. « Les gens du monde entier uniront leurs forces pour promouvoir la nécessité d’appliquer les droits de l’homme. »

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) est née le 10 décembre 1948 de la détermination des défenseurs des droits de l’homme pour empêcher que les violations dévastatrices des droits de l’homme qui se sont produites lors de la Seconde Guerre mondiale ne se reproduisent un jour.

YHRI est une organisation laïque à but non lucratif qui a été fondée en 2001 par l’éducatrice Marie Shuttleworth. Après avoir passé plus de 30 ans à travailler avec des jeunes, elle a réalisé combien ces derniers sont vulnérables quand ils ne connaissent pas leurs droits.

« Il est important que non seulement ils sachent qu’ils ont ces droits, mais d’après l’article 29 de la Déclaration universelle des Nations Unies sur les droits de l’homme, ils ont aussi pour responsabilité de protéger leurs droits et ceux de leurs pairs. Et c’est exactement ce que font ces jeunes en organisant et en participant à la Marche internationale des droits de l’Homme », explique le Dr Shuttleworth.

Basé aux États-Unis, avec plus de 180 entités réparties dans le monde, YHRI a pour but d’instruire les jeunes du monde entier sur les droits de l’homme, en particulier sur la DUDH, de sorte qu’ils deviennent des défenseurs de la tolérance et de la paix.

Les 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme sont présentés dans des messages d’intérêt public axés sur les jeunes sur www.youthforhumanrights.org Contact presse : Martine au 06 22 75 75 20 ou droitsdelhomme@gmail.com