communique de presse gratuit

>
> La mangue africaine : le superfruit qui fait rage

La mangue africaine: le superfruit qui fait rage



La mangue africaine : le (...)

Si vous tapez « mangue africaine » dans le moteur de recherche, vous verrez l'ampleur des discussions à son sujet : c'est le superfruit qui, apparemment, fait perdre du poids très facilement. Après avoir fait un tabac aux Etats-Unis, la est arrivé en Europe au sein d'une grande anticipation générale. Aujourd'hui, elle est considérée comme l'une des plus grandes découvertes dans les industries de la santé et de la nutrition.

Si vous avez manqué au buzz médiatique autour de la mangue africaine, nous résumons ici les faits. Au départ, il s'agit d'un arbre, L'irvingia gabonensis, que l'on trouve surtout dans les régions du centre et du sud du continent africain. Rien d'extraordinaire en soi, mais cet arbre contient une graine, la Dikka, dont des générations d'indigènes se sont servis pendant des siècles afin de couper leur appétit, et s'immuniser contre les maladies.

Au fil des dernières années, de nombreuses études ont été réalisées afin de tester les effets de suppléments à base de mangue africaine, contenant des extraits de la graine Dikka. Maintes fois, des résultats étonnants ont suivi. Il s'avère que la réunit de nombreux bienfaits pour le corps. Non seulement a-t-elle une action puissante sur le poids, car elle réduit l'appétit pour empêcher de manger à l'excès, diminue le niveau de cholestérol dans le corps, et élimine les dépôts graisseux à la fois, mais elle contient aussi un mélange de vitamines, de fibres et d'antioxydants qui permettent d'améliorer la santé générale et booster l'énergie. Grâce aux ingrédients entièrement naturels de la mangue africaine, les risques d'effets secondaires sont très faibles.

Avec toute cette publicité positive derrière elle, l'intérêt public autour de la mangue africaine ne fera certainement qu'augmenter.