communique de presse gratuit

>
> Un mariage annulé pour cause d’obésité

Un mariage annulé pour cause d'obésité



Un mariage annulé pour cause

Depuis quelques jours, un pasteur ghanéen fait la Une des journaux ghanéens. Ce n'est pas une célébrité, ni un meurtrier et encore moins un saint, et pourtant il attire toute l'attention sur lui. La raison de ce tapage médiatique : l'annulation de son mariage parce que celle qu'il devait épouser, avait enregistré une beaucoup trop faible par rapport à celle qu'il avait espéré.

C'est donc l' de Madame, Dzifa Amegashi qui aurait poussé Monsieur, Emmanuel Amegashitshi, a annulé son mariage. Après plusieurs semaines de procès ,le pasteur a été condamné pour fraude et a dû payer plus de 5000 Ghana cedis soit 1500 000 francs CFA à la jeune femme éplorée.

Selon Emmanuel Amegashitshi ce rejet n'était pas sans motif. En effet le pasteur aurait déclaré n'avoir remarqué aucune perte de poids chez sa future femme qui selon lui, accumulait les kilos superflus au fur et à mesure des semaines.

Ainsi lors de sa dernière visite chez celui qui devait être son mari, Dzifa Ameashi s'est vu chassée du lit conjugal parce que sa perte de poids naissante avait été jugée insuffisante par son futur mari.C'est donc parce que la perte de poids de cette femme était trop faible, que cette homme respecté par la communauté ghanéenne, a décidé de mettre un terme à sa relation avec la jeune femme.

En plus des dommages et intérêts qu'il a dû verser, Emmanuel Amegashitshi a dû également rembourser la somme que celle-ci lui avait prêté pour les préparatifs du mariage.Très galant n'est-ce pas ?

L'histoire est néanmoins loin d'être terminée. Car le pasteur offusqué aurait fait appel et attend son prochain jugement le 5 janvier 2012. Espérons que la perte de poids insuffisante de Dzifa Amegashi n'aille pas en sa défaveur …