communique de presse gratuit

>
> Isolation à 1 euro

Isolation à 1 euro



Bien isoler son logement est essentiel pour ne pas avoir trop chaud ou trop froid. Avec une bonne isolation on réduit confortablement notre facture énergétique, ce qui est plutôt une bonne chose. Mais on a aussi une qualité de vie bien meilleure, et ça c’est vraiment idéal.
Depuis quelques années le gouvernement a lancé un programme d’aide à l’isolation des bâtiments de manière à baisser cette facture énergétique et son impact sur l’environnement, ce au niveau national. des aides sont attribuées et on parle même d’isolation à 1 euro sur tout le territoire en fonction de votre éligibilité. De nombreuses sociétés se sont depuis spécialisée dans l’isolation de vos combles, de vos murs, de vos plafonds en vous vendant donc une isolation à un euro. C’est société (pas toutes très respectables, méfiez vous, renseignez vous) vous proposent généralement un accompagnement sur la constitution de votre dossier. une fois accepté, c’est parti et ça ne vous coutera généralement, en fonction de vos ressources financières, qu’1 euro symbolique.

L’isolation thermique

L’isolation thermique fait référence à l’utilisation de matériaux d’isolation appropriés et à l’adaptation de la conception des bâtiments pour ralentir le transfert de chaleur à travers l’enceinte afin de réduire les pertes et les gains de chaleur.

Le transfert de chaleur est causé par la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur.

La façon dont la chaleur est transmise comprend la conduction thermique, la convection thermique et la radiation thermique. Le taux de transmission est également étroitement lié au milieu de propagation, le flux de chaleur par transmission se produit par une combinaison de conduction, de convection et de rayonnement. La chaleur est perdue ou gagnée par transmission à travers les murs, planchers, fenêtres et portes du plafond. Cette réduction et cette acquisition de chaleur ne sont généralement pas les bienvenues. En plus d’augmenter la charge sur le système de CVC, ce qui entraîne une augmentation du gaspillage d’énergie, il réduit également le confort thermique des occupants de l’immeuble.

L’isolation thermique des bâtiments est un facteur important pour le confort thermique de leurs occupants. L’isolation thermique réduit les pertes ou les gains de chaleur non désirés et peut diminuer les besoins énergétiques des systèmes de chauffage et de climatisation. Il ne traite pas nécessairement des questions de ventilation adéquate et peut ou non affecter le niveau d’isolation acoustique.

Quels matériaux pour une bonne isolation ?

Il existe beaucoup de matériaux efficaces. Les matériaux d’isolation les plus utilisés pour ralentir la perte de chaleur, sont : cellulose, laine de verre, laine de roche, polystyrène, mousse d’uréthane, vermiculite, perlite, fibre de bois, fibres végétales (cannabis, lin, coton, liège, etc).), le denim de coton recyclé, la paille végétale, la fibre animale (laine de mouton), le ciment, la terre ou le sol, l’isolant réfléchissant (aussi appelé barrière radiante), mais il peut aussi comprendre une gamme de conceptions et de techniques pour aborder les principaux modes de transfert thermique - matériaux conducteurs, radiants et convection.

La plupart des matériaux de la liste ci-dessus ne retiennent qu’une grande quantité d’air ou d’autres gaz entre les molécules du matériau. Le gaz conduit la chaleur beaucoup moins que les solides. Ces matériaux peuvent former des cavités de gaz, qui peuvent être utilisées pour isoler la chaleur avec une faible efficacité de transfert thermique. Cette situation se produit également dans la fourrure des animaux et des plumes d’oiseaux, les poils d’animaux peuvent utiliser la faible conductivité thermique de petites poches de gaz, afin d’atteindre l’objectif de réduire la perte de chaleur.

L’efficacité de l’isolation réfléchissante (barrière radiante) est généralement évaluée par la réflectivité (émissivité) de la surface lorsque l’espace aérien est orienté vers la source de chaleur.

Performance thermique minimale pour être éligible au CEE

Pour pouvoir prétendre au programme d’accompagnement Certificats d’économies d’énergie il faut respecter des données précises en matière d’utilisation des matériaux d’isolation. Dans le tableau ci-après nous vous présentons donc ces normes à respecter afin d’obtenir le financement de votre isolation.

Nature de l’équipementCritère de performance exigé
En métropoleDans les DOM
Plancher bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvertR ≥ 3 m² K/WR ≥ 3 m² K/W
Murs en façade ou en pignonR ≥ 3,7 m² K/WR ≥ 0,5 m² K/W
Toitures-terrassesR ≥ 4,5 m² K/WR ≥ 1,5 m² K/W
Planchers de combles perdusR ≥ 7 m² K/WR ≥ 1,5 m² K/W
Rampants de toiture, plafonds de comblesR ≥ 6 m² K/WR ≥ 1,5 m² K/W

Une isolation pour 1 euro

Le Pacte de solidarité énergétique (PSE) est un programme créé en 2013 à l’initiative de CertiNergy, société spécialisée dans les services d’efficacité énergétique, avec l’approbation du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, consolidé par la loi POPE et la loi ENERGY TRANSITION. Ce programme repose sur une contrainte en matière d’économies d’énergie imposée par les autorités publiques aux vendeurs d’énergie, dite "obligatoire" (électricité, gaz, GPL, chauffage et refroidissement, fuel et carburants). Si vous êtes admissible, vous ne paierez qu’1 euro pour les frais d’isolation de votre habitat.

L’objectif du Pacte énergie solidarité est de faire bénéficier tous les foyers, en premier lieu ceux qui sont dans la précarité énergétique, du confort thermique de leur logement et des économies sur leur facture de chauffage, puisque selon l’Observatoire National de la Précarité Énergétique, une personne se retrouve en situation de pauvreté énergétique si elle dépense plus de 10% de ses ressources pour la consommation en énergie comme il est actuellement le cas dans presque 12 millions de ménages français.

Pour avoir des travaux d’isolation à 1€ de chez vous, vous devez le faire :

  • Être propriétaire ou locataire d’une maison unifamiliale achevée depuis plus de 2 ans.
  • Votre grenier et/ou vos combles doivent être défectueux ou non isolés.
  • Enfin, le revenu de l’impôt de référence, disponible dans l’avis d’imposition, doit être inférieur à un certain montant et dépend du nombre de personnes vivant dans votre ménage.

Les conditions de revenu pour bénéficier de l’isolation à 1 euro

Pour profiter de l’isolation à 1 euro voici les condition de revenu à remplir :

Nombre de personnes composant le ménagePlafonds de revenus modestes en Ile-de-FrancePlafonds de revenus modestes pour les autres régions
124 194 €18 409 €
235 510 €26 923 €
342 648 €32 377 €
449 799 €37 826 €
556 970 €43 297 €
Par personne supplémentaire+ 7 162 €+ 5 454 €

Pourquoi payer seulement 1 euro ?

Depuis la mise en place du programme d’accompagnement Certificats d’économies d’énergie (CEE) mis en place par le Ministère de l’environnement, ce sont à présent les sociétés polluantes qui sont emmenées à financer les travaux d’isolation des ménages les plus précaires. En contrepartie ces sociétés connaissent une exonération de la taxe carbone qui leur permet donc de polluer à souhait tant qu’ils compensent leurs émissions de CO2 de la sorte. les foyers éligibles au programme, n’auront qu’à payer 1€ symbolique pour les travaux de rénovation.

Choisir un artisan compétent

Comme nous vous le disions en commençant cet article, il existe une véritable Hype chez les artisans et les français. Tout le monde veut profiter de son isolation à 1 euro mais du côté des professionnels c’est la même chose, tout le monde veut tirer sa part du gâteau car pour le coup les artisans empochent eux le montant d’un véritable chantier d’isolation, c’est l'État qui paye pour vous , c’est tout ! De fait certains artisans peut scrupuleux font parfois du travail de cochon.

En France, les propriétaires sont avertis qu’il faut être attentif aux travaux de rénovation de mauvaise qualité effectués par des constructeurs non qualifiés - en particulier pour l’isolation des murs à faible coût et économe en énergie - qui peuvent entraîner des réparations coûteuses.

L’Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL) a indiqué que depuis fin 2018, elle a reçu un nombre croissant de plaintes de propriétaires de maisons concernant des complications liées aux travaux d’isolation.

Ces plaintes étaient surtout liées à des travaux qui ne coûtaient "qu’un euro", ce qui signifie qu’ils s’inscrivaient ostensiblement dans le cadre du plan du gouvernement visant à encourager les propriétaires à apporter des changements pour améliorer la consommation énergétique de leur propriété.

La subvention symbolique de 1 € a été mise en place par le ministre de l’écologie. Le régime vise à permettre aux propriétaires individuels de remplacer certaines vieilles chaudières et d’améliorer l’isolation des murs et des combles ou de la toiture - réduisant ainsi le gaspillage d’énergie - pour un faible coût.

Le régime est entré en vigueur en avril 2019 et devrait durer jusqu’au 31 décembre 2020.

Pourtant, l’ADIL a maintenant déclaré que cela a conduit à une augmentation du nombre de propriétaires signalant des mauvais travaux dans le cadre du programme isolation 1€. Ces projets bâclés doivent ensuite être réparés ou entièrement refaits, à un coût élevé pour les propriétaires en question.

L’agence a indiqué que les propriétaires doivent vérifier les qualifications professionnelles ou l’accréditation de tout constructeur qui propose d’effectuer de tels travaux, et vérifier qu’eux-mêmes - ou l’entreprise pour laquelle ils travaillent - sont répertoriés comme "Reconnu Garant Environnement" ou RGE.

Cela signifie qu’ils ont été agréés pour effectuer ce type de travail selon les normes nécessaires.

La liste de toutes les entreprises qualifiées avec le label RGE peut être consultée sur le site gouvernemental Faire.fr.

L’ADIL a également rappelé aux propriétaires que l’État ne contacterait jamais des particuliers pour des travaux de logement par appel téléphonique à froid et leur a conseillé de faire leurs propres recherches et de s’assurer que l’emplacement, les compétences et le site Web du travailleur sont légitimes.




Mots clés : énergie - travaux -