communique de presse gratuit

>
> Le médecin généraliste traitant

Le médecin généraliste traitant



C’est lui (ou elle) qu’on appelait autrefois "médecin de famille". Ce médecin qui vous suit, vous, vos parents, vos enfants pendant quasiment toute sa vie. Pendant les années 1990 une grande volonté d’émancipation de ce genre de principe est née et on a tous voulu faire un peu ce qu’on souhaitait et surtout rentrer dans un nouveau monde aussi pour ce qui relevait de notre santé : la consommation. Après une décennie absolument délirante pour les dépenses de santé en France le gouvernement institue le rôle de "médecin référent", le route du médecin de famille !

Qu’est ce qu’un médecin traitant ?

Chaque assuré doit, dans le cadre de la coordination des soins médicaux, identifier le médecin qui réfère le patient, son "médecin traitant", qui est responsable de ses soins médicaux.

Depuis 2017, la désignation du médecin traitant a été étendue aux enfants de moins de 16 ans. Au moins un des deux parents ou un titulaire de l’autorité parentale choisit le médecin traitant et l’inscrit à la Caisse d’assurance maladie des enfants. Même si l’enfant vit à deux endroits, un seul médecin peut être affecté à une seule personne.

Les remboursements pour les enfants de moins de seize ans ne sont pas accordés s’il n’y a pas d’explication du médecin traitant de l’enfant ou si le plan de soins convenu n’est pas respecté.

Le parcours de soins coordonnés invite les personnes à consulter leur docteur avant de convenir d’un entretien avec un spécialiste. Cette méthode détermine le niveau de remboursement des frais de l’assurance maladie obligatoire.

Le médecin généraliste traitant est au centre du processus de traitement, car il est le principal interlocuteur du patient et assure la coordination de ses soins.

Peut-on changer de médecin traitant ?

Vous avez la possibilité de vous faire superviser par un autre médecin quand vous le souhaitez. Vous n’avez pas à justifier vos modifications ou vos nouvelles options. Il vous suffit de renseigner un nouveau questionnaire pour annoncer votre choix de médecin à votre nouveau médecin et de l’envoyer à votre caisse d’assurance maladie.

Pensez à informer votre ancien docteur. Profitez de l’occasion pour leur poser des questions sur vos antécédents de santé, que vous pourrez remettre à votre nouveau médecin.




Mots clés : médecine -