communique de presse gratuit

>
> « Quel futur pour la biodiversité ? »

« Quel futur pour la biodiversité ? »



Communiqué de presse 16 mai 2007

« Quel futur pour la biodiversité ? »

Le Conservatoire National du Saumon Sauvage lance le débat Vendredi 25 mai, Gilles BOEUF, Directeur de l'Unité UPMC/CNRS de l'Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer (66) et Président du Comité Scientifique de l'IFREMER, présentera l'état des lieux de notre patrimoine naturel et ouvrira les discussions sur les mesures à adopter pour le préserver et stopper l'extinction d'espèces vivantes. Organisée par le Conservatoire National du Saumon Sauvage en partenariat avec le Conseil régional d'Auvergne, cette conférence portant sur des enjeux écologiques majeurs, se déroulera au Lycée Lafayette de la Pardieu à Clermont-Ferrand (63) à 20h00.

La biodiversité menacée au coeur du débat Aujourd’hui il existe 1,8 million d'espèces vivantes et on estime la diversité spécifique à plus de 14 millions d'espèces. Toutefois, cette biodiversité est fragile et particulièrement menacée. La destruction et la contamination des milieux naturels, la prédation excessive, la surexploitation des ressources naturelles, les introductions anarchiques d'espèces dans de nouveaux milieux et le réchauffement climatique sont des facteurs déterminants dans le bouleversement de l'écosystème. Si l'Homme ne réagit pas, il aura épuisé en trois siècles la totalité des ressources combustibles fossiles accumulées pendant des centaines de millions d'années et des espèces continueront de s'éteindre. Quelles mesures adopter pour préserver la biodiversité ? Quel est l'impact des changements climatiques ? Comment faire face aux menaces qui pèsent sur les écosystèmes ? Autant de questions fondamentales pour l'avenir des espèces, abordées par Gilles BOEUF à l'occasion de ce rendez-vous consacré au futur de la biodiversité. Sensible aux mêmes préoccupations, Patrick MARTIN, Directeur du Conservatoire National du Saumon Sauvage, est à l'origine de l'organisation de cette conférence : « Nous sommes tous concernés par les problématiques liées à l'évolution de notre écosystème. A notre échelle, au travers de différentes études menées au Conservatoire, nous constatons que le saumon sauvage est plus que jamais en danger. Même si aujourd’hui le bilan des actions que nous menons est plutôt positif, il faut rester très vigilant quant à l'évolution des conditions anthropiques et climatiques. Il est donc primordial pour nous de tout mettre en oeuvre pour sensibiliser le plus grand nombre aux questions d'environnement et de préservation de la biodiversité. » Gilles BOEUF* Directeur de l'Unité UPMC/CNRS de l'Observatoire Océanologique de Banyulssur- Mer, Président du Comité Scientifique de l'IFREMER

La biodiversité est aujourd'hui au coeur de toutes les préoccupations. Un constat alarmant : une espèce vivante disparaît toutes les 20 minutes, et ce en grande partie par la faute de l'homme. C'est pourquoi, Gilles Boeuf s'exprimera sur ce sujet qui représente un enjeu écologique majeur pour éviter de nouvelles extinctions d'espèces.

Après avoir travaillé pendant 20 ans pour le CNEXO, puis pour l'IFREMER, Gilles BOEUF est aujourd'hui Professeur à l'Université Pierre et Marie Curie et Directeur de l'Unité UPMC/CNRS ‘Modèles en Biologie Cellulaire et Evolutive', à l'Observatoire Océanique de Banyuls-sur-Mer et Président du Comité Scientifique de l'IFREMER. Il est également : membre du Conseil Scientifique du Muséum National d'Histoire Naturelle, membre du Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel et de la Biodiversité auprès du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable, membre du Comité d'Ethique et de Précaution de l'INRA,... Dans le domaine de la recherche, Gilles BOEUF est un physiologiste endocrinologue spécialisé en physiologie environnementale et diversité des modèles. Il s'intéresse également à la programmation scientifique en soutien au développement de l'aquaculture.

Le Conseil régional d'Auvergne : acteur engagé pour défendre la biodiversité Reconnue comme l’une des régions de France les plus riches en terme de biodiversité, l’Auvergne souhaite marquer son engagement pour protéger son environnement naturel privilégié. Dans ce cadre, le Conseil régional va mettre en oeuvre un Plan régional sur la biodiversité d’ores et déjà inscrit au contrat de projets Etat-Région. Il constituera un document de référence définissant un plan d’actions pour les dix prochaines années. Ce plan ne traitera pas uniquement des espèces remarquables, mais proposera des actions concrètes en faveur de la biodiversité "au quotidien" impliquant l’ensemble des Auvergnats. Le Conseil régional d’Auvergne a souhaité être partenaire de cette conférence. Elle symbolise le début des concertations avec les différents acteurs, première étape dans l’élaboration de ce Plan régional biodiversité que la Région veut voir aboutir dès 2008. Le Conservatoire National du Saumon Sauvage : mobilisé pour la protection d'une espèce menacée Rappelons que le Conservatoire du Saumon Sauvage (nouvelle appellation de la Salmoniculture du Haut Allier) est la plus grande salmoniculture de repeuplement d'Europe. Implanté à Chanteuges en Haute-Loire, celui-ci est né d'un constat : le saumon est en voie d'extinction. Parmi les objectifs que se fixe le Conservatoire :
- Assurer un rôle de conservatoire et de production de la souche sauvage Loire-Allier afin de pourvoir au maintien de l'espèce sur le bassin Loire-Allier.
- Satisfaire à la demande des gestionnaires des différents bassins français ou européens.
- Constituer un pôle de compétences national dans le domaine du repeuplement en saumons en collaboration avec d'autres organismes.
- Valoriser l'image citoyenne des entreprises partenaires du Conservatoire National du Saumon Sauvage, acteurs de la protection de l'Environnement.
- Sensibiliser le public aux enjeux environnementaux et à l'importance de la qualité de l'eau. Le Conservatoire National du Saumon Sauvage, premier établissement de production certifié ISO 14001, inscrit sa démarche dans une logique de long terme et de développement durable et se positionne ainsi comme un acteur européen en matière d'environnement.

Contact presse : sophie-benoit.com Emilie ou Sophie
9 Allée Evariste Galois - La Pardieu
63170 AUBIERE Tél. : 04 73 28 98 37

Email : emilie.sbc@wanadoo.fr

Contact Conservatoire National du Saumon Sauvage : Patrick MARTIN Directeur du Conservatoire

Tél. : 04 71 74 05 28

Email : p.martin@fondation-saumon.org

Site Internet : http://saumon-sauvage.org

Zoom sur la biodiversité

Le terme « biodiversité », contraction de diversité biologique, a été créé au milieu des années 80, mais n'a pris toute sa mesure qu'en juin 1992, à l'occasion du sommet planétaire de Rio. Ratifiée par 188 pays à travers le monde, une Convention Internationale sur la Diversité Biologique, a marqué l'entrée en force sur la scène internationale de préoccupations vis-à-vis de la diversité du monde vivant. Il est important de ne pas confondre « biodiversité » et « diversité spécifique », celle-ci regroupant l'ensemble des espèces vivantes qui peuplent les milieux (micro-organismes, champignons, végétaux et animaux). La biodiversité, quant à elle, englobe quatre grandes problématiques :
- les mécanismes biologiques de la diversité ;
- l'écologie fonctionnelle et la biocomplexité ;
- la mise en place des stratégies de conservation pour préserver l'héritage naturel pour les générations futures ;
- la nature « utile » à l'homme pour ses besoins (alimentation, médicaments…).




Mots clés : écologie - environnement -