communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Régional
>
Belgique
> 720000 passeports biométriques belges destinés au pilon ?

720000 passeports biométriques belges destinés au pilon ?


720000 passeports biométriques

Une équipe de recherche en cryptologie de l’Université catholique de Louvain en Belgique vient de découvrir que 720000 passeports biométriques belges ne respectent pas les mesures de sécurité préconisées par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (ICAO).

En émettant dès fin 2004 des passeports biométriques contenant une puce interrogeable à distance, la Belgique a pris la place d’éclaireur au sein de la communauté européenne dans le domaine du passeport életronique. Trop précurseur ou trop naïf, l’Etat belge a mis en circulation pendant 18 mois des passeports ne respectant pas les normes de sécurité préconisées par l’ICAO. Sans en avertir les citoyens, l’Etat belge a réparé cette erreur en émettant à partir de mi-2006 des passeports sécurisés. Toutefois, 720000 porteurs de passeports - soit la moitié des porteurs de passeports en Belgique - se promènent aujourd’hui sans savoir que quiconque peut lire les informations contenues dans la puce électronique de leur passeport (photo, signature manuscrite, nom, date de naissance, etc.), simplement en passant à proximité d’eux. Sans réaction de l’Etat belge, certains se promèneront ainsi jusqu’en 2011.

Le ministre belge des affaires étrangères, Karel De Gucht, avait pourtant déclaré le 9 janvier 2007 devant la chambre des représentants que le passeport belge respectait les préconisations de l’ICAO. Aurait-il simplement oublié 720000 de ces concitoyens ?



Voir en ligne 720000 passeports biométriques belges destinés au pilon ? : www.dice.ucl.ac.be/crypto/passport/index_fr.html


Mots clés : débat -