communique de presse gratuit

>
> Histoire du boardshort

Histoire du boardshort



Histoire du boardshort

Mais rappelons sa petite histoire : il voit le jour dans les années 50 sous la forme d'un… pantalon blanc de marin extrêmement résistant qu'on pouvait acheter pour presque rien à l'Armée du salut. Les surfeurs se sont vite emparés de ce pantalon très résistant et l'ont coupé au niveau des genoux pour être plus libres de leurs mouvements. On retrouve déjà des traces du homme à Hawaï notamment. Un couple de créateurs, Florence et Minoru Nii, suivent ce mouvement et lancent la mode en customisant le short en ajoutant une poche et en pouvant arborer différents coloris. Leur création s'intitule « Makaha Drowner » et est considérée comme le premier boardshort homme conçu pour le surf.

Dans les années 60, il est fabriqué en nylon, ce qui idéal pour le s car il demeure très résistant. Fin des années 60, le boardshort s' « équipe » d'une fermeture velcro, ce qui devenu un standard de nos jours.

Dans les années 70, les stars de surf continuent à porter le boardshort et popularisent ce vêtement de bain mais 2 surfeurs, J. Hakman et G. Lopez, font semer la zizanie en découvrant chez des concurrents (Quicksilver pour ne pas les nommer) des short mieux taillés et fabriqués surtout en popeline : ces short sont plus agréable à porter.

C'est alors l'effervescence dans les années 80 et 90 car de nombreuses marques naissent (Billabong, Rip Curl, Quicksilver, Gotcha) et se mettent à proposer des boardshorts avec des modèles allant maintenant sous le genou. Mais tous sont d'accord pour dire que le doit être souple et stretch pour satisfaire les besoins de mouvements pour la pratique du surf. Le lycra fait alors son apparition et les modèles se diversifient encore.