communique de presse gratuit

>
> Avez vous déjà pensé à la chirurgie low cost ?

Avez vous déjà pensé à la chirurgie low cost ?



Avez vous déjà pensé à la (...)

Les prix ont baissé en France mais il faut encore compter entre 2 000 et 5 000 euros pour ce type de chirurgie. C'est pourquoi certains s'orientent vers la chirurgie low cost pratiquée au Maghreb ou encore en Afrique du Sud.

C'est en moyenne 40% moins cher mais quelles sont les garanties d'une opération si loin de chez soi ?

Contrairement à une opération réalisée en France, une telle chirurgie pratiquée à l'étranger peut se faire sans le délai de réflexion imposé par la loi Kouchner. En outre, cette chirurgie n'a pas qu'un impact physique. De fait, elle peut provoquer des bouleversements mentaux, d'où un réel besoin de réflexion en amont mais également d'un suivi postopératoire.

En se rendant à l'étranger, il suffit de remplir un formulaire. Aucune connaissance de la clinique, du personnel et encore moins du chirurgien qui opère. Certes, des voyagistes proposent des séjours très attractifs dans lesquels sont compris le voyage, l'hébergement et l'opération à des prix très attractifs, mais quel est l'intérêt d'un séjour au soleil alors qu'après une opération de chirurgie esthétique il est peu conseillé de s'exposer ? Et que se passe-t-il en cas de problème ?

Le chirurgien ne suit pas le patient après l’opération. En cas de complications, il faudra donc se rendre dans une clinique française et la sécurité sociale ne prend rien en charge. Pas de suivi, pas de recours, la chirurgie low cost est un risque que tout le monde ne souhaite pas prendre et qui peut ne pas s'avérer si économique que ça.

Avec des prix moins élevés qu'avant, un suivi plus sécurisant et une relation de confiance plus rassurante, l'intervention en France propose des avantages non négligeables. A chacun de choisir s'il faut privilégier la santé ou le portefeuille.