communique de presse gratuit

>
> USA : stoppez l’extraction du gaz de schiste !

USA : stoppez l'extraction du gaz de schiste !



Il y a deux semaines, l’ouragan Sandy frappait les Etats-Unis et plus particulièrement les états de New York et du New Jersey. Suite à ce cyclone, certaines villes ont connu une pénurie de pétrole (à cause des générateurs mis en place pour subvenir aux habitations sans électricité). Depuis, Barack Obama a donné un discours où il propose de renforcer l’extraction du gaz de schiste. En effet, ce gaz devrait permettre aux Etats-Unis de devenir indépendant énergiquement. C’est donc très intéressant pour Barack Obama. Oui mais voilà, l’extraction du gaz de schiste s’accompagne aussi de mauvais côté. Le premier inconvénient consiste dans le fait que l’extraction du gaz de schiste nécessite des techniques très agressives et, du coup, les rejets de gaz à effets de serre seront très importants. Ensuite, les moyens financiers nécessaires pour extraire ce type de gaz sont également considérables. En plus, un puits de gaz de schiste ne dure en général pas plus de 5 ans alors qu’un puits de gaz naturel dure près de 50 ans. Aux Etats-Unis, le prix du gaz de schiste est près de 5 fois moins cher que le prix du gaz mais, selon des observateurs, cela ne devrait durer que quelques années avant que cela remonte.

Du coup, la solution la plus viable pour être indépendant énergiquement consiste à se tourner vers les énergies renouvelables que sont le solaire, l’éolien ou l’hydraulique. En Belgique, la production d’énergie renouvelable ne dépasse pas les 4% ! Il est temps d’augmenter ce chiffre via les panneaux photovoltaïques par exemple. Mais il faut aussi diminuer notre consommation globale grâce à une chaudière à pellets, une chaudière biomasse, une pompe à chaleur ou encore un puits canadien.