communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Sport
> Test des chaussettes Jingo

Test des chaussettes Jingo

39805

Petite révolution dans le monde de la chaussette, la marque Jingo propose une paire bactériostatique en fibre naturelle.

Concrètement, cela signifie que ces chaussettes, nommées Jingo Treck, empêchent les odeurs de transpiration de s'installer dans vos baskets.

En effet, les mauvaises odeurs liées à la transpiration résultent de bactéries piégées dans les textiles, qui prolifèrent et boivent la transpiration. Ce qui confère ensuite à la chaussette une odeur nauséabonde, qui imprègne vos pieds et vos chaussures.

Il existe de nombreuses marques sur le marché qui proposent de régler ce problème, mais ce qui distingue Jingo, est vraiment la matière utilisée.

Fabriquées en France et en Espagne, ces chaussettes sont conçues à partir des fibres d'une plante africaine : le ricin. Ce végétal possède des qualités bactériostatiques qui empêchent les bactéries de proliférer.

Par conséquent, aucune mauvaise odeur ne peut se dégager du textile. Vous êtes dubitatif ? Je l'étais aussi, mais après un test en conditions réelles, durant les différentes saisons, il faut avouer que cela fonctionne parfaitement.

Les mauvaises odeurs ne s'accrochent pas au textile, les chaussettes running sont confortables et résistent aux intempéries, ainsi qu'aux lavages successifs.

Disponibles en deux coloris pour le moment, gris ardoise et taupe, les Jingo Treck coûtent environ 19.50 € la paire. Certes, le prix est plus élevé que la moyenne pour des chaussettes, mais cela vaut largement la qualité du textile et en plus, vous soutenez le made in France.