communique de presse gratuit

>
> Monobrosse et autolaveuse : bien choisir son matériel

Monobrosse et autolaveuse : bien choisir son matériel



Monobrosse et autolaveuse (...)

Pour l'entretien des sols en entreprise, il est primordial d'utiliser du matériel professionnel. Si pour les petites et moyennes surfaces balais, chariot de ménage et aspirateur sont largement suffisant, lorsque les surfaces à entretenir sont plus importantes, il est nécessaire de s'équiper de machine à fonctionnement mécanique. Parmi les plus utilisées et les plus pratiques on retrouve les et autolaveuses. Mais encore faut-il choisir le modèle adapté à ses besoins parmi toutes les offres.

Les monobrosses : Les monobrosses répondent à plusieurs problématiques de nettoyage et d'entretien des sols. Elles permettent ainsi de nettoyer, lustrer, décaper, shampooiner, polir… tous types de sol grâce aux nombreux accessoires disponibles. Fonctionnant par un système de rotation mécanique d'une brosse ou d'un disque, la monobrosse est très maniable et ne demande que peu d'efforts de poussée de la par de l'opérateur d'entretien, du fait d'un entrainement de la machine par le mouvement de rotation. Alimentées par secteur les monobrosses sont très maniables et peu encombrantes. Il existe quatre types de monobrosses, classés en fonction de leur vitesse de rotation, et de leur application :
  Monobrosse à vitesse standard pour nettoyer, décaper, shampooiner…
  Monobrosse à haute vitesse pour lustrer et polir
  Monobrosse à très haute vitesse pour lustrer et polir
  Monobrosse bi-vitesse qui permet de remplir toutes les fonctions

Les autolaveuses : Les autolaveuses permettent de nettoyer, décaper, lustrer, récurer les sols sur des grandes et moyennes surfaces. Fonctionnant avec un système de brosse rotative qui diffuse le produit d'entretien, qui est ensuite aspiré par une raclette suceur, l'autolaveuse permet en un seul passage d'obtenir un sol impeccable et sec. L'a peut être alimentée par câble ou batterie, ce qui au moment du choix de la machine et un critère important, du fait de son influence sur le prix, mais surtout car il doit être adapté à la zone de travail et à l'autonomie nécessaire pour l'intervention. Concernant les modes de traction de la machine, il existe trois types de modèles, classique compacte, qui nécessite un effort de poussée de l'opérateur malgré un système d'entrainement par la rotation du disque. Les autotractées qui comme leur nom l'indique ne nécessite pas d'effort de la part de l'agent d'entretien car emmenées par un système de roues, l'opérateur n'a alors qu'à guider la machine. Et enfin les autoportées, sur lesquelles l'agent d'entretien s'assoie et guide la machine, idéal pour les grandes surfaces a traiter ou les opérations d'entretien longues.