communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Santé / Médecine
> Les jeunes italiens et la contraception

Les jeunes italiens et la contraception


Les jeunes italiens et la (...)

La moitié des femmes italiennes sexuellement "actives" n´utilisent aucun contraceptif.

Quel est le moyen de contraception le plus sûr ?

La chose la plus préoccupante, c’est que la moitié des femmes italiennes sexuellement "actives" n´utilisent aucun contraceptif, ou autre type de précaution, au risque d’une grossesse non désirée et de développer des maladies sexuellement transmissibles. Il est vrai que trop de confusions et d´idées reçus règnent encore sur la pilule, le patch, l´anneau, le préservatif, le stérilet, et même le coït interrompu.

Mais même celles qui choisissent la contraception hormonale, ne l´utilisent pas toujours correctement, et oublient parfois de le prendre. La prévention doit commencer à partir d´une contraception adaptée, d´une meilleure information, en particulier chez les adolescents, mais aussi chez les groupes sociaux les plus marginalisés.

Des données alarmantes

Les données d’une récente enquête réalisée sur le web auprès de 1000 adolescents (www.sceglitu.it) par la Société de gynécologie et d’obstétrique italienne sont alarmantes.

En Italie, la moitiés des garçons ignorent les fondements d´une sexualité sans risque : 51% considèrent qu’il n’est pas nécessaire de doubler la protection avec la pilule contraceptive et le préservatif, 71% font confiance à leur partenaire, se croyant à l’abri de maladies sexuellement transmissibles, 28% utilisent moins de précautions après le premier rapport sexuel, tandis que 59% font usage du coït interrompu. Et trés souvent, 54% des moins de 20 ans, comptent sur la contraception d’urgence, comme la pilule du lendemain.

Mais comment choisir le contraceptif le plus approprié ?

"Chaque méthode a des effets positifs, mais aussi quelques limites", explique Raffaella Dolfini, gynécologue et directrice du Centre de l’endométriose et des douleurs pelviennes à l´hôpital San Carlo de Rome, "la chose importante est que le gynécologue fournisse une contraception adaptée aux besoins et aux caractéristiques des femmes, en particulier de leurs conditions de santé, de leurs contextes sociaux et culturels".

Les caractéristiques de base d’une bonne méthode contraceptive, restent cependant le contrôle efficace, sans danger et réversible. Les meilleures méthodes aujourd’hui disponibles sont des contraceptifs hormonaux contenant des hormones féminines (œstrogènes et progestatifs ou un progestatif seul, ou l´œstrogène combiné à la progestérone naturelle).



Voir en ligne La pilule contraceptive sur 121 doc : fr.121doc.net/pilule-contraceptive.html