communique de presse gratuit

>
> Faire confiance à son GPS… ? Certains ont encore bien du mal.

Faire confiance à son GPS… ? Certains ont encore bien du mal.



L'automobile incarne l'égalité entre les hommes et les femmes ? Les quelques stéréotypes qui me viennent à l'esprit sembleraient réfuter cette hypothèse : les femmes sont très mauvaises conductrices, elles n'ont pas du tout le sens de l'orientation, elles ont du mal à s'orienter du point de vue spatial et tout ce qu'elles savent apprécier dans une voiture, c'est la couleur de la carrosserie ! Les hommes sont agressifs au volant, ils ne s'arrêtent jamais pour demander leur chemin, ils arrivent à se garer dans une boîte à chaussures, ils savent tout sur la mécanique d'une voiture...

Enfin... Qui aime les stéréotypes ! A bas ces derniers et vive les différences et les similarités aussi.

Depuis que nous sommes équipés du qu’il soit, je peux me mettre au volant sans être encombrée par la carte routière sur les genoux, ni agacée par mon mari. Je fais confiance à la technologie. Je trouve bizarre qu'il ait lancé une espèce de compétition avec cet appareil de navigation dernier cri ; il n'est absolument pas convaincu de son utilité, pas plus qu'une carte routière, ou les instructions glanées près d'une passante à l'arrêt du bus. Il n'est pas le seul : d'après une étude que j'ai lue la semaine dernière, 83 % des conducteurs masculins cherchent à devancer leur GPS, sans attendre son verdict. Moi qui suis l'arbitre, je peux vous dire que l'appareil a remporté le match haut la main. Il a fallu deux ans pour que mon homme accepte de me faire confiance pour déchiffrer une carte routière et mener la voiture à bon port.