communique de presse gratuit

>
> Benjamin Bitton, jeune entrepreneur dans la téléphonie

Benjamin Bitton, jeune entrepreneur dans la téléphonie



Benjamin Bitton, jeune (...)

Des débuts bien prometteurs

Fraichement diplômé, Benjamin Bitton commence dans la téléphonie en 2000. À cette époque, il avait déjà en tête d'avoir sa propre société, mais acquiert des expériences en observant la tendance du marché et travaillant pour des sociétés toujours dans la téléphonie. En 2007, il crée le CAAC qui a fait des millions de chiffres d'affaires grâce aux stratégies de porte-à-porte et à l'implantation d'un call center. Avant cela, il a été directeur d'agence de GSM Express. Avec toujours le même objectif d'avoir un jour une société en téléphonie mobile, Benjamin Bitton monte les échelons et observe avec beaucoup d'intérêts ce marché tant convoité par les grands et utilisé par des millions d'utilisateurs. Et puis en 2009, il joue le tout pour le tout.

Sim+, le rêve devenu réalité

C'est en 2009 que Benjamin Bitton réalise son rêve, de nager dans l'immense océan de la téléphonie mobile. Cette année, il était possible de revendre des forfaits aux meilleurs prix. On appelle cela le MVNO (sigle en anglais). Sa société rachète des forfaits en gros et les distribue à ses propres clients à des prix très intéressants. Ce marché de proximité qui s'installe à Bordeaux intéresse beaucoup de clients, et même si la société a un budget restreint, elle arrive à conquérir de plus en plus de personnes.

Avec Sim+, Benjamin Bitton ses méthodes de marketing pour se faire connaitre : la porte à porte et l'appel téléphonique par call center. Deux armes qui ont fait la différence de Sim+ avec les autres sociétés concurrentes.