communique de presse gratuit

>
> Terra Sol valorise les boues d’épuration en compost de haute qualité

Terra Sol valorise les boues d'épuration en compost de haute qualité



Le bureau d’études gardois Terra Sol spécialisé dans la transformation des déchets organiques et en particulier des boues d’épuration en compost, a doté le SYDETOM 66 (PO) d’une unité de compostage dernière génération alliant performances et innovations technologiques. Cette compostière innovante achève actuellement ses travaux de réalisation et sera mise en service en juillet prochain.

L'objectif de cette unité de compostage des boues d'épuration et de déchets verts est de produire des composts de haute qualité agronomique et environnementale (norme AFNOR NFU 44.095). L’unité est prévue pour traiter un maximum de 10 000 tonnes/an de boues biologiques et 7 000 tonnes de végétaux provenant des déchetteries voisines et des espaces verts des collectivités, après tri. Ces deux gisements étant exclusivement issus du territoire SYDETOM 66. Le compost final, environ 3 500 T/an sera pour une partie épandue par les agriculteurs (céréales, viticulture, arboriculture, maraîchage, oléiculture) de la région. L’autre partie sera commercialisée auprès de professionnels, tels les pépiniéristes, paysagistes et entrepreneurs des travaux publics dans le cadre de végétalisation d'espaces verts. Enfin, il est prévu que les administrés et professionnels de la commune d'Elne bénéficient gratuitement d'une partie de la production de terreau pendant la durée du marché (15 ans).

Cette usine, d’un coût global de 3.6 Md’€, a été cofinancée par la Région L-R et l'Europe (fonds FEDER) à hauteur de 11 %. Cette installation classée est le fruit d’une démarche qualité environnementale et de procédés technologiques innovants. L'unité, baptisée Illibéris, est la 4ème réalisation de la PME gardoise indépendante.

Soucieuse des nuisances que peuvent provoquer certaines unités de compostage, la société Terra Sol a construit un bâtiment process confiné de 1 700 m², sur les 7 000 m² que comptent la compostière. Un nez électronique de la société canadienne Odotech permettra de connaître et de contrôler en temps réel et en continu le niveau olfactif dégagé.

Terra Sol ne s'est pas seulement contentée de construire une vitrine technologique, une référence en la matière. Avec cette compostière, l'unité Illibéris est un outil de protection de l'Environnement et en particulier, des ressources en eau.

A propos de Terra Sol Terra Sol, cabinet d’études fondé en 1998, est spécialisé dans la gestion des déchets organiques des collectivités et des industriels, la réhabilitation de sites dégradés, les études agro-pédologiques appliquées à l’assainissement autonome ainsi que les études agro-environnementales liées aux pollutions diffuses des bassins d'alimentation en eau potable.