communique de presse gratuit

>
> Qwant, démission de Tristant Nitot

Qwant, démission de Tristant Nitot



Nous apprenons aujourd’hui que le vice-président de Qwant, Tristant Nitot, quittait ses fonctions au sein de Qwant. Le grand chamboulement commencé en décembre avec le départ de Eric Léandri et l’arrivée du nouveau directeur général Jean-Claude Ghinozzi semble déstabilisant au sein de la société.

Qwant, pourtant une belle aventure française

Si nombreux étaient les détracteurs du moteur de recherche français, pour telles ou telles ou raisons, nettement plus nombreux sont ses utilisateurs, sopucieux de protéger leur vie privée sur Internet. La part de marché de Qwant augmente petit à petit mais évidemment pas assez rapidement, non pas pour "concurrencer" Google comme certain aiment le dire, mais plutôt pour être une véritable alternative, auto-finançable. Et là, pour l’alternative, on va dire que Qwant fait le job, mais pour le financement c’est autre chose !

Une société sous perfusion

Nous n’allons pas ici rentrer dans les chiffres mais bien que quelques euros entrent dans les caisses de la société, notamment grâce à la publicité, il faut tout de même dire que depuis sa création Qwant a englouti des 10aines de millions d’euros de subventions et autres prêts. Au bord de la faillite à la fin de l’année 2019, il a d’ailleurs fallu remettre 10 millions au pot pour garder la société en perfusion et avant de lancer un grand chamboulement dont l’ancienne direction est victime.

Tristant Nitot de Mozilla à Qwant

Tristant Nitot quitte donc ses fonction au sein de Qwanturank ce jour. C’est lui qui fût le fondateur de Mozilla Europe, recruté en 2018 pour impulser sa visions dans le projet Qwant.

Après quasiment un an et demi passés au poste de vice-président Advocacy, où il était chargé de s’occuper de la promotion des services Qwant auprès des utilisateurs et des développeurs, en décembre 2019, il avait été nommé DG par intérim, pour remplacer Éric Léandri, ce jusqu’à l’arrivée du nouveau directeur général nommé par l’actionnariat : Jean-Claude Ghinozzi.

Dans les coulisses on dit que c’est le premier départ important et qu’il sous entend de gros changement par la nouvelle gouvernance. A suivre donc !




Mots clés : moteur de recherche -