communique de presse gratuit

>
> Postes de dépense : week-end à ski

Postes de dépense : week-end à ski



Postes de dépense : week-end à ski

Lorsqu'il s'agit de partir en vacances à la montagne, l'un des arguments les plus fréquemment employés en défaveur d'un tel projet est le coût financier de la manœuvre. Pourtant, en optimisant quelque peu sa façon de faire, il est aisé de diminuer la voilure sans sacrifier au plaisir du séjour.

Le transport

Avant de dépenser sa monnaie sur place, encore faut-il d'abord parvenir à destination. Or un voyage entraîne nécessairement des frais que vous ne pourrez pas éviter, à moins de vivre sur place. Auquel cas vous savez déjà comment optimiser votre escapade à la neige.

Considérez une seconde que, si la voiture est utile pour abolir la distance, elle ne vous servira guère une fois sur place. Une fois que l'on a additionné le carburant et les péages au temps passé sur la route, il peut advenir que la somme obtenue soit colossale. Il est dès lors envisageable de privilégier les transports en commun tels que le bus, le train ou le covoiturage. Avec la myriade de cartes de réduction existantes, il est aisé de feinter le système et de faire chuter le prix final.

Sortez donc votre calculette et jetez un œil aux comparateurs sur internet. Nul doute que, fort de cela, vous trouverez moyen d'esquiver un transport trop prohibitif.

Le matériel

Entre les vêtements nécessaires par grand froid et les skis, il y a vite de quoi être empêtré, qu'importe le mode de transport choisi. La question se pose donc : vaut-il mieux louer sur place ou amener son propre matériel ?

Une bonne paire de skis peut durer de nombreuses années. Idem pour les snowboards, raquettes, etc.. Le prix à l'achat est certes douloureux, néanmoins il est amorti dans le temps. Au contraire, une location à la semaine ne s'amortit jamais et, selon à qui vous avez affaire, vous serez pris pour une vache à lait. Ni plus ni moins. Avec en prime le risque d'avoir un mauvais matériel... À choisir, préférez donc disposer du votre plutôt que de dépendre de celui d'un autre. À moins de ne pouvoir faire autrement.

L'hébergement

Il s'agit certainement du poste de dépenses le plus élevé, et accessoirement de celui qui fera la différence entre de bonnes et de mauvaises conditions de séjour. Sauf à être pingre, il est recommandé de ne pas lésiner dessus ! Même si, bien entendu, il est possible d'ajuster en fonction de son budget... Dans ce cas, c'est sur le type d'hébergement que reposera la différence.

Les stations regorgent de logements, cependant il faut s'y prendre tôt pour avoir une place à la période qui nous intéresse. En anticipant quelque peu, vous pouvez trouver de bonnes affaires ou négocier un bon prix. D'ailleurs, l'une des astuces pour diminuer ses frais généraux est de prendre une offre auprès des établissement hôteliers. Avec le forfait de ski inclus et, selon l'établissement, la location de skis, cela peut être des plus intéressant.

La nourriture

Sans doute est-ce trivial de terminer là-dessus, mais il est bien connu que, pour vivre, nous avons besoin de nous nourrir. A fortiori d'autant plus si nous pratiquons une activité physique dans la journée.

Il n'y a rien de meilleur que de pouvoir aller au restaurant tous les jours. Difficile de rencontrer qui que ce soit qui conteste ce point. Mais votre budget, lui, va vite creuser des déficits aussi profonds que la Fosse des Mariannes. Efforcez-vous de cuisiner vous-même et de ne pas succomber à la facilité de vous alimenter à base de plats ou de sandwichs prêts à être avalés aussitôt ouverts. Entre une bonne salade de pâtes maison bien agrémentée et un jambon-beurre insipide de grande surface, il n'y a pas photo ! Après, si vous ne pouvez pas vous passer des exhausteurs de goût, c'est à vous d'assumer au moment de passer à la caisse.

Et vous, quelles sont vos astuces pour partir à la neige sans se ruiner ?




Mots clés : location - ski - weekend -