communique de presse gratuit

>
> Les techniques adoptées par les cambrioleurs pour ouvrir une (...)

Les techniques adoptées par les cambrioleurs pour ouvrir une porte



Les techniques adoptées (...)

Les quatre techniques de base des cambrioleurs

Première technique : l'attaque de la serrure. Pour ouvrir une porte via la serrure, un cambrioleur peut choisir entre la manière douce et la manière forte. La manière douce consiste à ouvrir la serrure par la technique du crochetage. Le cambrioleur utilise soit une épingle à cheveux, une carte, une radiographie soit un autre outil plus sophistiqué.

La durée d'ouverture de la porte dépend de son habileté. La manière forte consiste à forcer la serrure en perçant ou en arrachant le cylindre. Pour cette seconde technique, la durée d'ouverture de la porte est souvent inférieure à 3 minutes.

Deuxième technique : l'attaque de la porte du côté de la serrure. Si le bâti d'une porte est en bois et qu'il n'est pas renforcé par du métal, le cambrioleur peut le faire éclater avec un pied de biche pour arracher la gâche, le verrou ou la serrure. En moins de deux minutes, la porte s'ouvrira.

Troisième technique : l'attaque via les paumelles. Quand les paumelles sont fixées sur un bâti en bois, il est plus facile pour les cambrioleurs de les arracher avec un pied de biche en faisant éclater le bâti. Cette technique ne prend même pas 2 minutes à exécuter.

Quatrième technique : le trou d'homme. Comme son nom l'indique, cette technique consiste à faire un trou dans le panneau bas de la porte à l'aide d'une hache, d'un marteau ou d'un ciseau à bois. Le cambrioleur passera donc à travers. Dans d'autres cas, il découpera tout simplement dans le panneau, à hauteur de la serrure, de quoi faire glisser sa main pour ouvrir celle-ci.

Comment y remédier ?

Maintenant que vous connaissez à peu près les techniques d'effraction des portes utilisées par les cambrioleurs, il est temps de connaître les solutions pour vous protéger.

Les solutions face à la première technique : posez une serrure de sécurité certifiée A2P. A défaut, remplacez votre cylindre par un modèle haute sécurité ou installez une poignée blindée.

Les solutions face à la seconde technique : renforcez votre porte avec une serrure multipoints, une cornière antipinces ou plusieurs verrous posés en applique. Pensez également à renforcer vos gâches avec des fixations renforcées, des gâches cornières ou encore des brides de renforcement. Par-dessus ces solutions, optez pour le blindage de porte afin de recouvrir d'acier votre bâti de porte.

C'est de loin l'alternative la plus intéressante. Demandez l'avis d'un serrurier professionnel à l'instar d'Open-All pour trouver la solution la mieux adaptée à votre cas.

Les solutions face à la troisième technique : faites poser des cornières antipinces, un blindage pivot ou une cornière de pivotement sur votre porte. Vous pouvez aussi remplacer cette dernière par un bloc-porte blindé.

Les solutions face à la quatrième technique : le blindage de porte et la porte blindée sont les solutions les plus recommandées. Assurez-vous toutefois que les plaques d'acier font au moins 20/10ème d'épaisseur pour résister à la technique du trou d'homme.

Pour la mise en œuvre de ces différentes solutions, pensez à engager un serrurier professionnel. Forte de plusieurs années d'expérience dans le domaine, Open-All réalise tous vos travaux de serrurerie à Liège dont le renforcement de votre porte.



Voir en ligne Serrurier à Liège : www.serrurierliege-openall.be/