communique de presse gratuit

>
> Un vélo pour handicapé : comment ça marche ?

Un vélo pour handicapé : comment ça marche ?



Un vélo pour handicapé : (...)

Désormais, le rêve d'un handicapé de rouler en vélo est devenu une réalité ! Cette personne à mobilité réduite peut profiter pleinement de la sensation de liberté que ressentent les cyclistes. Un site dédié aux conseils vélo électrique explique l'essentiel sur ces nouveaux moyens d'évasion.

Utilisé un guidon HCP

Le vélo électrique pour les handicapés est équipé d'un guidon HCP. Cet équipement sert à pousser à l'avant un fauteuil roulant. Il est l'élément indispensable pour faire profiter d'un circuit les personnes à mobilité réduite. Il peut remplacer le volant classique, mais à la différence de celle-ci, il utilise les roues de la chaise pour faire avancer le vélo.

Certes, ce guidon HCP convient tant au vélo classique qu'au VAE, mais il est préférable de l'installer sur un monocycle électrique afin de réduire l'effort à fournir lors d'une balade. L'assistance aide le cycliste à pousser facilement la personne à mobilité réduite.

Opter pour les roues stabilisatrices

Selon encore la plateforme destinée aux conseils vélo électrique, toutes les personnes qui souffrent d'un handicap physique ou d'une phobie peuvent utiliser les roues stabilisatrices pour profiter d'un voyage à vélo comme tout le monde. Il suffit d'installer ces équipements sur chaque côté du pneu arrière, puis de se lancer dans la pratique. Ces éléments sont également indispensables pour les gens qui ont du mal à garder leur équilibre en pédalant. Les antécédents médicaux, les traumatismes causés par un accident… peuvent causer ce trouble et c'est au moyen des roues stabilisatrices que les personnes concernées puissent bien vivre leur rééducation.

Ces dernières ne ressentent ni les irrégularités de la route ni les chocs en utilisant ces deux petits pneus vus que ceux-ci comportent des ressorts servant d'amortisseurs. Ils ont également l'avantage d'être détachables.

Le sur-mesure et les autres modèles

Il n'est donc pas question d'acheter un nouveau pour un handicapé ou une personne à mobilité réduite, car il suffit de customiser le sien à l'aide d'un guidon HCP ou des roues stabilisatrices. Vous n'avez qu'à installer les deux petits pneus et à les retirer lorsque la phase de rééducation prend fin.

Par ailleurs, il existe des modèles conçus spécialement pour les personnes qui ne peuvent pas piloter un vélo pour des raisons de santé ou de phobie. Le tandem ou encore le monocycle à enjambement très bas est fait pour eux. À en croire l'équipe de Lilibike, le tandem permet notamment d'alterner pédalage et pause tout en roulant. Durant, le repos, le capitaine (l'autre conducteur) fait avancer le vélo.



Voir en ligne Un vélo pour handicapé : comment ça marche ? : https://www.lilibike.fr/


Mots clés : Handicap -