communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Entreprises
> Mobilier urbain en Chine : ouverture d’une troisième usine pour une jeune (...)

Mobilier urbain en Chine : ouverture d'une troisième usine pour une jeune entreprise française


Un développement rapide en Chine

Sino Concept est une PME plutôt inhabituelle. Outre le pari d'une installation en Chine, le patron n'a que 28 ans, et l'équipe est jeune et multiculturelle, mélangeant des français, anglais, allemand et bien sûr des chinois ! L'entreprise s'est d'abord focalisée sur des activités de sourcing. Cependant, l'équipe n'a pas voulu rester limitée à ce se rôle d'intermédiaire, et moins d'un an après sa fondation, l'entreprise ouvre son premier site de production. Aujourd'hui, elle exporte une large gamme de produits de mobilier urbain principalement vers l'Allemagne, la France, l'Angleterre et d'autres pays également.

La réussite : une production en Chine qui correspond aux exigences françaises

L'entreprise a ses deux sites de production situés à l'extérieur de la ville, dans la campagne chinoise. Mais cela ne l'empêche pas d'utiliser les mêmes méthodes de production qu'en France. Elle emploie aussi que des ouvriers qui ont une qualification équivalente à celle d'un ouvrier français. Par exemple, tous les soudeurs employés ont suivi une formation de deux ans en école qui a la même valeur qu'une formation française.

Du recyclage dans la nouvelle usine !

L'ouverture de la nouvelle usine est prévue pour 2013. Elle fabriquera principalement des produits métalliques et des produits en caoutchouc vulcanisé, comme des ralentisseurs, des coussins berlinois, ou encore des blocs de parking. Ce sera la plus importante des trois usines, avec une surface de 6 000 m² et environ 20 ouvriers. L'entreprise encourage aussi le développement de la protection de l'environnement en Chine. En effet, l'usine fabriquera tous les produits en caoutchouc à partir de pneus recyclés !

Pour en savoir plus sur Sino Concept, consultez le site internet : www.sinoconcept.fr