communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Régional
>
Belgique
> La France dit non à la dépénalisation du cannabis ! Que fait la Belgique

La France dit non à la dépénalisation du cannabis ! Que fait la Belgique?

43432

Bruxelles.- Nous apprenons que le 2 avril dernier, le Sénat de France n’a pas adopté le texte 317 de la proposition de loi autorisant l’usage contrôlé du cannabis. Que fait-on en la matière en Belgique ?

Ce samedi 18 avril une équipe de bénévoles de l’association Dites Non à la Drogue Belgique, encore plus motivée par cette décision française saine et responsable, a effectué une distribution aux commerçants de St Gilles des deux livrets La vérité sur la drogue et La Vérité sur le cannabis. Cette action est réalisée avec l’objectif d’éduquer jeunes et adultes sur le danger que représente, pour l’individu et pour la société, ce fléau moderne qu’est la drogue et de rappeler qu’il n’y a pas de drogues douces. Dire le contraire c’est faire le jeu des dealers, quels qu’ils soient.

Le manque d’information et de prévention active de la part des officiels et la corruption des milieux de la drogue font de nos jeunes enfants des cibles idéales pour les trafiquants et leurs supporters. Alors que les autorités concernées oeuvrent pour mettre un terme à ce fléau dévastateur, on peut voir à l’opposé germer des propositions pour consommer légalement, dans des salles spécialement mises à leur disposition et à la charge des concitoyens, ces substances illégales et destructrices. Insensé !

Aucune drogue ne sera jamais un élément anodin et récréatif. Un dealer ne vous dira jamais les séquelles dramatiques qu’elles génèrent pour l’individu, la famille et la société ni le nombre de morts qui sont associés à ces filières.

On passe au cannabis thérapeutique

Certains produits à base de cannabis peuvent être achetés sur Internet sans ordonnance.

Il est probable que la plupart de ces produits - même ceux appelés "huiles de la CDB" - seront illégaux à la possession ou à la fourniture. Il y a de fortes chances qu’ils contiennent du THC et que leur utilisation ne soit pas sans danger.

Les magasins de santé vendent certains types de "CBD pur". Toutefois, rien ne garantit que ces produits seront de bonne qualité.

Ils ne contiennent généralement que de très petites quantités de CBD, et leur effet n’est donc pas clair.

Le cannabis médical est-il sans danger ?

Les risques liés à l’utilisation de produits à base de cannabis contenant du THC (la substance chimique qui vous fait planer) ne sont pas clairs pour l’instant. C’est pourquoi des essais cliniques sont nécessaires avant de pouvoir les utiliser.

Les produits "purs" qui ne contiennent que du CBD, comme l’Epidyolex, ne présentent pas ces risques inconnus liés au THC.




Mots clés : cannabis -