communique de presse gratuit

>
> pixartprinting dirige son système Uragano comme le chef d’orchestre du London (...)

pixartprinting dirige son système Uragano comme le chef d'orchestre du London Philarmonic Orchestra !



pixartprinting dirige son système Uragano comme le chef d'orchestre du London Philarmonic Orchestra !

Quarto d'Altino, le 15 février 2011 – pixartprinting tient sa promesse de dévoiler une grande nouveauté début 2011 par l'annonce de la mise en service effective d'Uragano, son nouveau logiciel de gestion, dont le nom (Ouragan en français) marque d'emblée sa nature propre à bouleverser littéralement les modalités traditionnelles de l'activité. « Notre objectif est que les moindres phases du processus de production soient parfaitement harmonisées, garantissant un flux automatisé rapide, efficace et fluide et cela en réduisant au maximum les marges d'erreur. Uragano, pour utiliser une image musicale, est pour nous le nouveau chef d'orchestre chargé de faire entrer l'entreprise en harmonie comme si elle était le Philarmonic de Londres, » commente Matteo Rigamonti, PDG de pixartprinting. La société a une nouvelle fois choisi d'investir dans un système informatique taillé sur mesure, qui s'appuie sur l'infrastructure créée l'an passé, élargie désormais à l'ensemble de la production. Développé entre les murs de pixartprinting par son équipe d'ingénieurs, Uragano gère les commandes en suivant cinq variables : le tirage, le type du papier et le grammage, le format et le délai de livraison. La gestion automatique de toutes les phases de pré impression libère du temps, permet d'optimiser les calages, éviter le gaspillage du matériel en phase de travail et réduit les coûts de production. Ces avantages sont destinés à la clientèle européenne et permettent de proposer des tarifs sans équivalent, qui viennent s'ajouter à la campagne promotionnelle très agressive sur l'offre offset lancée en début d'année.

L'idée d'Uragano est née de l'impératif d'organiser l'offre offset, laquelle est composée depuis l'an passé de deux systèmes Komori, par l'utilisation des modalités de gestion des commandes innovantes par rapport à celles, traditionnelles, des opérateurs. Chez pixartprinting, les technologies d'impression numérique et offset cohabitent et sont parfaitement complémentaires. Le logiciel de gestion propriétaire distribue les travaux vers une technologie ou une autre, en fonction de toute une série de facteurs, tels que la charge globale des travaux, l'optimisation de l'amalgame, ou le calendrier du client. C'est sur ce système que s'appuie aujourd'hui le nouvel Uragano, qui rebat entièrement les cartes en portant le seuil de rentabilité entre l'offset et le numérique à un rapport 200/250, donnant des coûts/copie extrêmement compétitifs. Cela a été rendu possible grâce au logiciel qui prend en compte la typologie des supports et les délais demandés par les clients, combinant les commandes vers la solution d'impression qui apporte la plus grande optimisation, sans nécessité l'intervention d'un opérateur. « Ce travail devait précédemment être effectué manuellement, avec, de fait, des temps de traitement beaucoup plus longs et des risques élevés d'erreur humaine. Uragano concrétise enfin notre objectif d'un système entièrement automatisé sur les imprimantes, pour une plus grande efficacité, » ajoute Matteo Rigamonti.

Opérationnel depuis janvier 2011, Uragano donne des premiers résultats très enthousiasmants. Pensé d'abord pour exploiter au mieux les potentialités de l'offset, Uragano a été déployé étape par étape sur toutes les solutions d'impression, que ce soit les grands et les petits formats, l'offset et l'impression numérique. Pour le grand format par exemple, Uragano permet de réduire considérablement le traitement en pré impression, surtout pour la gestion des feuilles rigides 3x2. En rassemblant les commandes et en combinant typologie et délai de livraison, Uragano permet à la fois de réaliser davantage de travaux et de réduire de manière conséquente les chutes jusqu'à 15%. Au final, on obtient une plus grande productivité, même dans le petit format, grâce à la réunion des commandes basée sur la typologie des matériaux et le grammage, choisis par le client.

Uragano permet aujourd'hui de travailler suivant trois modalités différentes, en modes rapide, normal et soigné, cela en fonction du nombre de commandes à envoyer en production. Autre effet positif, il permet d'accélérer la gestion des étapes de finition. En particulier, dans le petit format, provenant du numérique ou de l'offset, pixartprinting obtient de bons résultats sur le pliage et la coupe. Cette fonction est pour l'heure en phase d'amélioration et d'optimisation, l'objectif étant à terme d'obtenir une automatisation totale de la finition, en commençant par le petit format et en l'étendant par la ensuite au grand format.

A propos de pixartprinting

Pixartprinting, une société fondée en 1994 par Matteo Rigamonti, est spécialisée dans l'offre en ligne de services d'impression de petits formats (revues, catalogues, cartes postales, autocollants, étiquettes, dépliants, etc.), grands formats (reproductions en haute résolution, posters, affiches, bannières, présentoirs, etc.), emballages etc. Pixartprinting compte aujourd'hui près de 65 000 clients dans toute l'Europe et une moyenne de 2000 commandes par jour. Elle dispose d’un parc de machines de dernière génération, sans équivalent en Europe.

-  Pour plus d'informations :

Agence Actual

relations presse de pixartprinting pour la France

Sébastien Célimon, consultant senior

sebastien@actual.fr

Tél. 01 41 10 41 16 – ligne directe

www.actual.fr

pixartprinting

www.pixartprinting.com

Via 1° Maggio, 8

30020 Quarto D'Altino (VE)

Italie