communique de presse gratuit

>
> Vous êtes conviés "A la Table des Peintres"

Vous êtes conviés "A la Table des Peintres"



Vous êtes conviés

Plaisir des sens et de l'esprit, l'alimentation est une affaire de goût et de culture. De tous temps, les artistes et les écrivains ont représenté victuailles, marchés ou banquets, tandis que les plus grands créateurs ont prêté leur talent à la publicité dans l'univers gastronomique. Leurs oeuvres jalonnent l'exposition ”A la table des peintres” que le Château d'Auvers présente dans son Orangerie du 12 avril au 31 août 2008. Une magnifique rétrospective qui retrace l'évolution du goût et des arts de la table de la seconde moitié du XIXème siècle à nos jours.

Dés l'entrée de l'Orangerie, une sculpture représentant diverses palettes de peintres attire l'oeil et éveille les sens. Réalisée par Frédéric Jaunault, sculpteur de fruits et légumes et artiste du végétal, et Martine Loobuyck, maître en art floral, cette création s'accompagne d'une limace malicieuse et de légumes ventrus sortis tout droit de l'imagination de Lou Perdu et de Marie Rancillac. Dans une ambiance chatoyante et odorante, le visiteur est invité à entrer dans la première salle… Le voyage peut commencer.

À travers 2 volets et 6 séquences, l'exposition nous entraîne au milieu de décors d'époque reconstitués oscillant entre hier et aujourd'hui. “A la table des peintres” mêle de nombreux objets et documents : peintures, photographies, dessins d'architecture, jouets, vaisselle, menus, affiches publicitaires, montages audiovisuels, livres,... Une œuvre emblématique moderne ou contemporaine est au centre de chaque séquence.

Du champ à la cuisine

Au cours du XIXème siècle le changement est en marche. Industrialisation, émergence de nouveaux produits alimentaires, modernisation des transports, intensification de la production agricole... Peu à peu, l'alimentation devient un marché de consommation de masse régi par le marketing, le packaging et la publicité. La cuisine, véritable lieu de vie, suscite l'intérêt des designers et des sociologues, tandis que de nombreux livres de recettes inondent les librairies, du manuel à l'usage des ménagères à la bible rédigée par les plus grands chefs. Dans ce 1er volet publicités, cartes postales, conserves, outils sont présentés au public et des tableaux de maître témoignent de leur époque : “Femme dans un potager” de Camille Pissarro (1880) ou encore “Le Marché aux légumes de Pontoise, Place du Petit-Martroy” de Ludovic Piette (1877).

De l'art culinaire à la table de Corneille

La cuisine, codifiée, étudiée, comparée dans les salons par les intellectuels, devient un art à part entière. Bonne chair et convivialité sont au centre de la vie des artistes comme en témoignent nombre de tableaux qui nous invitent “A la table des peintres”. La séparation entre cuisine domestique et professionnelle est consacrée avec l'apparition des restaurants, lieux privilégiés de créativité. Des étoiles sont distribuées au firmament de la gastronomie, tandis que self-services et fast-food apparaissent dans les années 60. Extraits de films cinématographiques, couverts de l'auberge Van Gogh d'Auvers, collections de menus, vaisselle de Monet illustrent le 2ème volet de l'exposition.

La dernière séquence étant, quant à elle, entièrement consacrée à Guillaume Corneille. Dans le cadre de l'hommage exceptionnel que lui rend la ville d'Auvers-sur-Oise du 12 avril au 31 août 2008, l'artiste a bien voulu exposer, pour la première fois, une partie de ses créations. “La Table de Corneille” présentée au Château d'Auvers nous dévoile son mobilier, ses couverts, sa vaisselle, ses tapisseries et rideaux... Une salle à manger féerique dont les couleurs reprennent ses thèmes favoris : le bleu du ciel, le jaune d'un soleil au visage de femme, un oiseau qui vole vers le soleil… La table à laquelle il nous convie est présentée en écho, dans une approche originale et contemporaine, à celle de Monet reconstituée pour la circonstance avec les couleurs impressionnistes si chères à ces 2 artistes : le bleu et le jaune.

Exposition « A la table des peintres » : du 12 avril au 31 août 2008 – Orangerie Sud du Château d'Auvers – du mardi au dimanche de 14h00 à 18h00 – Tarif : 2€ Hommage à Guillaume Corneille : du 12 avril au 31 août 2008 – Ville d'Auvers-sur- Oise – Renseignements auprès de l'Office de Tourisme d'Auvers : 01.30.36.10.06

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES Château d'Auvers - Tél. : 01 34 48 48 48 Email : info@chateau-auvers.fr

SE RENDRE AU CHÂTEAU D'AUVERS-SUR-OISE :

Avec les Cars Air France - Nouveauté 2008 : au départ de la Porte Maillot et à destination d'Auvers-sur-Oise du 13 avril au 12 octobre 2008, sur certaines dates. Renseignements au 01 48 64 45 13 ou au 01 48 64 18 47 (cars Air France). En voiture, par l'autoroute (parking gratuit) : de la Porte Maillot ou de Clignancourt, suivre l'A86 direction Cergy Pontoise puis l'A15 direction Cergy Pontoise. Prendre ensuite l'A115 direction Calais, sortie Méry-sur-Oise Centre puis Château d'Auvers. Par le train :
- De la Gare de Paris Saint-Lazare, correspondance à Pontoise pour Auvers-sur-Oise.
- De la Gare de Paris Nord, correspondance à Valmondois pour Auvers-sur-Oise. Train direct les samedis, dimanches et jours fériés au départ de Paris Nord (trajet 30 mn) du 1er avril au 31 octobre 2008 : départ 09h56 - arrivée Auvers 10h28. Retour à 18h15 - arrivée à Paris Nord à 18h48.

CONTACT PRESSE Incognito : Véronique Hanoh - Agnès Suils Tél : 01 70 74 11 11 - Email : contact@incognitocorp.eu



Voir en ligne www.chateau-auvers.fr : www.chateau-auvers.fr


Mots clés : Ile de France - musée - peinture -