communique de presse gratuit

>
> Un jeune canadien récompensé pour défendre les droits

Un jeune canadien récompensé pour défendre les droits



Un jeune canadien récompensé pour défendre les droits

Abeir Liton, élève du secondaire à Toronto et de première génération canadienne, a été récompensé pour sa défense des droits humains.

Quand la plupart des autres jeunes de son âge ont des difficultés à nommer au moins trois articles de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, Abeir Liton, 17 ans, les connaît non seulement par cœur mais il est également déterminé à faire de ces droits une réalité.

Liton était l’un des cinq défenseurs des droits de l’Homme récompensé du « Prix du héros des droits de l’Homme » lors du 13ème Sommet annuel international des droits de l’Homme au siège social des Nations Unies à New York. Il s’est senti encouragé et motivé pour continuer à promouvoir leur éducation.

Des jeunes délégués venus de 41 pays ont assisté à cette rencontre. Des représentants de 17 missions permanentes de l’ONU ont également participé. L’Ambassadeur Michael Grant, Représentant permanent adjoint du Canada auprès des Nations Unies, a rencontré Liton et ses quatre jeunes délégués canadiens et les a félicités pour leurs accomplissements.

Liton est né et a grandi à Toronto, alors que ses parents ont émigré du Bangladesh où bon nombre des droits n’existent pas. Plus de 43% de la population vit avec moins de 1,25 $ par jour ; environ 66% des filles dans le pays sont mariées avant d’avoir 18 ans ; l’UNICEF rapporte que 13% des enfants du pays travaillent, soumis à des conditions difficiles et souvent privés d’éducation.

Liton a découvert la Déclaration universelle des droits de l’Homme en 2012 avec un professeur qui avait utilisé le programme des Jeunes pour les droits de l’Homme en classe. Très touché, il a décidé de partager l’information avec les jeunes d’Ontario afin qu’ils puissent revendiquer les droits pour eux-mêmes et pour d’autres.

Ontario est la province ayant la plus grande diversité ethnique au Canada et beaucoup de jeunes sont nés dans les pays déchirés par la guerre comme l’Iran et l’Irak, fuyant leur pays d’origine en raison des violations des droits humains.

Liton a établi des groupes de jeunes qui ont ainsi distribué des milliers de livrets éducatifs et fait des centaines d’heures de séminaires pour éduquer les jeunes canadiens sur leurs droits.

Les membres de l'Église de Scientologie soutiennent Tous Unis pour les droits de l’Homme et l’association internationale des Jeunes pour les droits de l’Homme, dont les outils éducatifs primés sont traduits en 27 langues, apportant le message des droits humains à 195 nations.