communique de presse gratuit

>
> Test et caractéristiques de Panasonic GH4

Test et caractéristiques de Panasonic GH4



Les appareils photos hybrides remportent un franc succès et sont en passe de détrôner les reflex numériques. Alliant simplicité, maniabilité et avec la possibilité de pouvoir utiliser une grande variété d’objectifs. Le modèle GH4 de Panasonic, à l’instar des précédents de la marque, à tout pour devenir une référence en la matière.

Les caractéristiques du modèle Côté définition, le GH4 propose un capteur CMOS de 16 millions de pixels, et se positionne résolument dans ce qui se fait de plus optimisé. Le test Panasonic GH4 montre ainsi qu’elle ne compte pas jouer à la course aux pixels que se livrent d’autres fabricants. Le GH4 est livré en kit avec un objectif 14 - 140 mm f/4 - 5.8, qui permet déjà une grande palette de photos sans l’achat d’un objectif supplémentaire. Côté sensibilité en revanche, le GH4 met le paquet en proposant une plage allant du 200 ISO jusqu’au 25600 ISO. D’un point de vue innovation on en reste là mais la fonction Wifi perdure dans cette version upgrade du GH3.

Les "plus" du Panasonic GH4 L’objectif à obturation silencieuse est un confort certain. Le mode rafale permet d’obtenir 11 images par seconde, ce qui place le GH4 parmi les tous meilleurs dans le domaine. L’écran inclinable continue de satisfaire les utilisateurs de plus en plus conquis par cet affichage. Un mode personnalisé d’autofocus fait son apparition. Il permet de sélectionner les librement les points de focus parmi les 49 possibles. Le montre su’il est adapté au mode vidéo avec ses multiples formats d’enregistrement (MOV, MP4, AVCHD) qui toutefois permettent moins de 30 minutes de vidéo maximum. Et que dire quand on fait face à de la vidéo 4 K ? Enfin, grâce à un menu impressionnant qui en déroutera plus d’un, et avec un peu de pratique, on peut gérer son interface entièrement personnalisée.

Les "moins" du Panasonic GH4 On regrette plusieurs points qui auraient mérité un peu plus d’attention de la part des concepteurs. L’objectif en kit n’est pas stabilisé, même si peu le sont en réalité. L’obturation maximale est de 1/8000 ème de seconde, alors que d’autres modèles peuvent aller jusqu’à 1/16000 ème, mais on entre dans un domaine vraiment à part. La sensibilité ISO en mode auto et en mode vidéo n’est pas finement réglable.