communique de presse gratuit

>
> Téléphone pliable, l’avenir du Smartphone ?

Téléphone pliable, l'avenir du Smartphone ?



Les pliables, comme on appellera probablement dans quelques mois, la nouvelle catégorie d’appareils mobiles, ne sont pas encore arrivés. Bien sûr, nous avons eu le ZTE Axon M à double écran de l’an dernier et un premier smartphone pliable le mois dernier, mais jusqu’à présent, nous avons simplement préparé le terrain pour 2019 et au-delà. Notamment cette année, Google a ajouté le support natif pour les pliables à Android et Samsung a présenté un prototype de son téléphone pliable à deux écrans de la taille d’une tablette, prévu pour 2019.

Le terrain est certainement intéressant : Dépliez-la pour doubler la taille de votre écran et repliez-la pour empocher un gros appareil. Une tablette qui se transforme en téléphone, et vice versa. Les pliables pourraient en effet s’avérer incroyablement utiles, mais il reste encore des années avant qu’ils ne soient disponibles pour la plupart des gens, même avec les géants Google et Samsung à bord. Et ce n’est pas seulement dû aux rumeurs de prix exorbitants (environ 2 000 $) ou à des facteurs de forme maladroits (le fait de rabattre un écran ajoute du poids et de l’encombrement, et nuit probablement à la durée de vie des piles).

Le véritable facteur déterminant sera probablement de savoir si les pliables peuvent offrir une caractéristique meurtrière. Les écrans souples auront besoin d’un cas d’utilisation qu’un écran plus grand ne peut pas simplement accommoder.

Lors de mon état des lieux sur les smartphone pliables, j’ai joué avec l’Axon M de ZTE récemment juste pour me rafraîchir la mémoire sur ce que les pliables pourraient apporter à la table. Le mode dual, qui vous permet d’exécuter des applications côte à côte, est super, mais les gros téléphones le font déjà très bien. Le mode étendu est probablement le plus innovant, car c’est comme avoir deux moniteurs pour un PC, mais le logiciel n’est tout simplement pas là. Et le mode miroir, qui duplique le contenu sur les deux écrans, est inutile. ZTE espérait clairement que les utilisateurs sauraient quoi faire avec l’Axon M à double écran pour que l’entreprise puisse intégrer ces connaissances dans ses futurs appareils.

Les téléphones pliables me rappellent le "phénomène phablet". Téléphones avec des stylus, la catégorie Samsung pionnier et continue de dominer avec la note Galaxy, n’a pas remplacé les smartphones. Et pourtant, la taille des écrans des smartphones ne cesse de croître chaque année, ce qui rend le terme phablet non pertinent. De nombreuses innovations et améliorations ont été copiées de la Galaxy Note sur tous les smartphones.

Je soupçonne que la technologie derrière le smartphone pliable finira par se retrouver dans tous les smartphones, mais cela prendra beaucoup de temps. Prenons l’exemple des ordinateurs portables convertibles : la technologie des tablettes 2-en-1 existe depuis des décennies, mais il a fallu la technologie Surface de Microsoft pour définir la catégorie que tous les fabricants d’ordinateurs poussent maintenant.

Je parie que les pliables resteront un créneau pendant des années, tout comme la Galaxy Note reste dans une ligue à part. Les écrans partagés et le multitâche sont tous soignés, mais ce ne sont pas des tueurs. Et plus important encore, les téléphones à grand écran d’aujourd’hui peuvent déjà les retirer. Quelque chose au sujet du pliage physique et de la fonctionnalité de dépliage doit fournir une valeur inhérente. Quoiqu’il en soit les consommateurs français sont à point pour accueillir ce nouvel outil mais selon leurs dires on parle plis de solidité que d’utilisabilité !

D’ici là, les pliables seront comparés aux téléviseurs 3D. Lorsque cela changera, le terme "pliable" disparaîtra.