communique de presse gratuit

>
> Sommes-nous concernés par le futur de nos enfants ?

Sommes-nous concernés par le futur de nos enfants ?



Sommes-nous concernés par (...)

Bruxelles.- Une équipe de volontaires de l’association Dites Non à la Drogue, Oui à la Vie de Bruxelles, a organisé mercredi une matinée d’information sur les dangers de la drogue à De Brouckère à partir d’un stand près de la station de métro. Nombreuses furent les personnes, toutes professions confondues, intéréssées d’en apprendre plus sur les drogues et en particulier sur le cannabis.

Une enseignante nous a raconté les problèmes créés par la drogue dans son école : des deals dans la cour, des élèves renvoyés, d’autres qui sont de véritables zombies en classe, etc. Un ancien fumeur de joint qui a arrêté à temps fait maintenant, en marge de son travail, de la prévention contre la drogue pour éviter que d’autres jeunes ne se fassent piéger.

Dans les medias* vient d’être rapporté comment deux jeunes sous l'emprise de la drogue, sont morts lorsque leur voiture, qui roulait à plus de 140 km/h sur une route dont la vitesse était limitée à 50, s’est écrasée contre le mur d'une église. Et ce n’est pas un cas unique. De même, le rapport de Juillet 2015 de la Police fédérale indique une sérieuse augmentation de la criminalité liée à la drogue.

Il est intéressant de voir l’intérêt du public à prévenir, à éduquer les jeunes sur les méfaits du joint alors que des officiels eux parlent de décriminalisation, de légalisation ou de dépénalisation. Est-ce un moyen intelligent pour protéger nos enfants ou ne serait-il pas plus judicieux de les informer préventivement si l’on veut leur assurer une vie saine et heureuse plutôt que chaotique et désespérée ?

La question qui se pose : A qui profite le crime ?

Aucune drogue ne sera jamais un élément anodin. Un dealer ne vous dira jamais les séquelles dramatiques que les drogues créent pour l’individu, sa famille, le monde du travail et la société, ni le nombre de morts qui lui sont associés. L’humaniste Ron Hubbard a écrit à juste titre : "l’élément le plus destructeur de notre civilisation actuelle est la drogue".

Pour en savoir plus, découvrez les matériaux mis à disposition et visionnez les clips et les documentaires sur le website : www.fr.drugfreeworld.org

(*) Sudinfo.be 15 octobre 2015




Mots clés : association - humanitaire - prévention -