communique de presse gratuit

>
> Risque accru de cancer du cerveau et de leucémie en cas de scanner dans (...)

Risque accru de cancer du cerveau et de leucémie en cas de scanner dans l'enfance.



Risque accru de cancer du (...)

Toute exposition à des rayonnements induit un risque de cancer. Cela a été récemment démontré en ce qui concerne les radios dentaires, il serait donc surprenant que le scanner fasse exeption. De fait, ce point et en particulier l'exposition des enfants, a été l'objet d'une étude publiée dans le journal britanique The Lancet. Les résultats sont effectivement un risque multiplié par 3 de leucémie pour une dose de 30 milligrays (mGY) reçue entre 0 et 15 ans, soit 5 à 10 scanners du crane. De même, le risque de cancer du cerveau est également multiplié par 3 pour une dose de milligrays 60 (mGY), soit 2 scanners du crane.

Malgré ces résultats, il ne faut pas jetter l'anathème au scanner, car c'est un outil principalement de diagnostic rapide, qui permet de sauver les vies de patients atteints de pathologies grâves.

Méanmoins, cela signifie que la dose de radiations doit autant que possible être réduite. Ce point s'adresse en particulier aux constructeurs de scanners qui doivent chercher à obtenir un niveau de performances optimales pour une dose minimale.

Cette étude démontre aussi que les enfants sont particulièrement fragiles face aux radiations. Cela avait déjà été constaté en cas d'exposition du fœtus aux ondes de radiofréquences de téléphone portable.