communique de presse gratuit

>
> Remise des prix du Concours Lépine 2009 : le Bladeboard ?

Remise des prix du Concours Lépine 2009 : le Bladeboard ?



Remise des prix du Concours

Le Bladeboard ? Une planche à roulette qui procure des sensations de surf dans un milieu urbain ? Les protagonistes qui sont à l’origine de cette invention sont trois frères. Il y a Alexandre qui s’occupe de la gestion du site web et du design produit, Adrien qui test les planches et fait des vidéos, enfin Frédéric qui manage la petite équipe...

L’invention date déjà de quelques années et est né d’une expérience curieuse, c’est à dire mettre ses châssis de roller sous sa planche de skate afin d’avoir une sensation de carving et de dérapage sur la route... Après avoir déposé un brevet, créé une entreprise et une boutique en ligne, les trois frères ont exposé leur invention au concours Lépine 2009 afin de faire "une étude de marketing en direct" comme ils disent.

Au premier abord c’est un peu déroutant. On se dit "mais comment ça peut tenir", "ça doit pas être très stable", "un skate-roller c’est trop bizarre" ou encore "je n’y arrive pas très bien avec quatre roues alors avec 6 roues en lignes ?"

Les frères Michel’s nous expliquent qu’avec un peu de vitesse la planche s’équilibre toute seule, comme le vélo ! j’avais du mal à y croire jusqu’à ce que je les vois en action... c’est surprenant même à faible allure ça roule, et pas besoins de pousser très fort !

L’innovation technique du Bladeboard réside dans la position des roues. Les inventeurs nous font remarquer qu’il n’y a aucun dispositif de rotation : les châssis sont rigides, toutes les roues sont fixes, et "plus c’est rigide, plus c’est réactif et précis ; cela retransmet ainsi mieux l’énergie, il n’y a pas de perte" nous disent-ils.

Alors si tout est fixe, qu’est ce qui nous permet de tourner ? Les roues sont simplement situées à différentes hauteurs les unes par rapport aux autres. En définitive, toutes les roues ne sont pas en contactes avec le sol au même moment. Il fallait y penser ! C’est tout simple, robuste et ultra efficace ! A partir de là, il en découle la manière de rider.

En effet, les Michel’s nous expliquent que pour tourner à droite ou à gauche, il ne suffit pas d’appuyer sur les chevilles et de s’incliner légèrement en avant ou en arrière comme en skateboard, mais il faut aussi effectuer une rotation du bassin et des hanches comme en snowboard ou en surf.

Adrien nous fait une p’tite démonstration sur place... Le mouvement apparaît fluide et l’engin très maniable, on peut même tourner sur place, effectuer des dérapages en se mettant de travers ! L’avantage avec le Bladeboard c’est cette sensation de liberté, de prise de carre. C’est tout le corps qui va conditionner la trajectoire (serrée ou large) et non un mécanisme de roue qui viendra en buté.

Pour leur invention, les trois frères ont reçu la médaille de bronze des inventeurs et fabricants français ! Nous leurs souhaitons bonne chance et vous invitons à vous rendre sur leurs sites internet :




Mots clés : salon -