communique de presse gratuit

>
> Rassemblement national le 10 juin pour dénoncer les traitements inhumains et (...)

Rassemblement national le 10 juin pour dénoncer les traitements inhumains et dégradants de la psychiatrie.



Rassemblement national le (...)

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme organise un rassemblement national le samedi 10 juin à 12h30 sur le parvis de la gare Montparnasse pour dénoncer les traitements inhumains et dégradants de la psychiatrie.

Plusieurs centaines de manifestants seront présents. Le cortège défilera selon l'itinéraire suivant : rue de Rennes / rue du Four / rue de Buci / rue Saint André des Arts / rue Danton pour arriver sur la Place Saint-Michel à 14h30.

Chaque année, en France : • 70 000 séances d'électrochocs (sismothérapie), • + de 73 000 personnes internées sous contrainte (1), • 30 000 personnes enfermées en chambre d'isolement (2).

Alors que plus de 19 milliards d’euros sont dépensés chaque année pour la psychiatrie en France, comment se fait-il qu'il existe encore des traitements inhumains et dégradants ?

Selon Rapporteur spécial du Conseil des droits de l'homme de l'ONU sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants : « La sismothérapie ne peut être considérée comme une pratique médicale acceptable et peut constituer un acte de torture ou un mauvais traitement ».  Pourtant, plus de 70 000 séances de sismothérapie sont pratiquées chaque année en France.

Près de 30 000 personnes sont enfermées en chambre d'isolement chaque année. Les autorités de santé et législateurs ont constaté une augmentation inquiétante de l'isolement et de la contention en psychiatrie. La Haute Autorité de Santé vient d'émettre des instructions à l'ensemble des hôpitaux pour les obliger à respecter les droits fondamentaux et la dignité des personnes. Depuis avril 2017, en raison des abus constatés, le Ministère de la santé impose aux psychiatres de rendre des comptes quant aux mesures de contention et d'isolement.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme dénonce HAUT et FORT les pratiques inhumaines et dégradantes pratiquées chaque jour dans les établissements psychiatriques français.

L'association manifestera le 10 juin pour que les droits fondamentaux et de la dignité soient enfin respectés dans un domaine où ils ont été depuis fort longtemps oubliés…

Pour toute information complémentaire sur le déroulé de l'évènement, vous pouvez contacter la Présidente de la CCDH, Mylène ESCUDIER, au 06.67.56.88.04. La Présidente sera sur place tout au long de la manifestation. Elle fera un discours sur la situation de la psychiatrie en France à Saint-Michel.

Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme 01 40 01 09 70 – www.ccdh.fr



Voir en ligne CCDH : www.ccdh.fr