communique de presse gratuit

>
> Quelle est la rémunération des conducteurs de travaux ?

Quelle est la rémunération des conducteurs de travaux?



Le secteur économique du bâtiment et travaux publics (BTP) est l’un des premiers secteurs d’activité économique en France. Il regroupe bon nombre de métiers, qui participent tous à la construction d’édifices privés ou publics mais aussi de différentes infrastructures. On retrouve parmi ces emplois celui de conducteur de travaux. En étroite collaboration avec les chefs de chantier, le conducteur de travaux se doit de planifier, organiser et contrôler les travaux dont il a la charge. Il est responsable d’une équipe, composée principalement de techniciens et d’ouvriers, qu’il contrôle et qu’il gère. Le métier de conducteur de travaux diffère de celui de chef de chantier car le premier revêt plutôt un aspect administratif (budgets, délais etc.), contrairement au second qui, lui, est plus axé sur un travail de terrain. Alors que les emplois BTP ne semblent pas connaître la crise, et que les offres d’emplois cadres BTP vont bon train, les salaires du métier de conducteur de travaux en sont-ils pour autant intéressants ? Voici quelques éléments de réponse.

Le salaire du conducteur de travaux

permis de construire travaux

Le salaire moyen d’un cadre dans le BTP, et notamment d’un conducteur de travaux, dépend évidemment de son expérience. Pour un conducteur de travaux débutant dans la fonction, le salaire moyen (correspondant au salaire brut annuel hors primes mais avec congés payés) est estimé à 34 000€, soit environ 2800€ par mois. Plus les années d’expériences se cumulent et plus le salaire grimpe. Entre 5 et 10 ans d’expériences, le salaire moyen atteint 41 500€, soit presque 3500€ par mois. Enfin, après une dizaine d’années d’expériences, le salaire peut aller jusqu’à 50 000€, soit 4100€ environ par mois.

En ce qui concerne la valeur du salaire médian d’un conducteur de travaux, celle-ci est de 35 800€ brut par an (valeur correspondant au salaire dont la moitié de la population gagne plus que cette valeur et l’autre moitié gagne moins).

Si la rémunération du conducteur de travaux est aussi attractive (surtout pour les débutants) c’est parce que les volumes horaires sont lourds (pouvant atteindre jusqu'à 60h par semaine) et que la charge de travail et les responsabilités qui lui incombent sont importantes.

Les disparités d’un salaire à l’autre

Outre l’expérience, déterminante pour la prestation salariale, il existe aussi des disparités entre les salaires d’un conducteur de travaux à l’autre, dues à des facteurs distincts. Selon la région, les salaires ne sont pas les mêmes et, de manière générale, sont plus élevés en Ile-de-France qu’en Province.

Des différences existent aussi selon le diplôme avec lequel on exerce cet emploi BTP. En effet, celui-ci est accessible par divers chemins. Un conducteur de travaux possédant un master (bac+5) est mieux payé qu’un conducteur de travaux ayant un DEUG (bac+2).

L’âge, qui va de pair avec l’expérience, est également une composante importante de la valeur du salaire, et plus l’âge est avancé, plus les salaires augmentent. Une disparité subsiste dans le domaine du BTP entre les hommes et les femmes : celles-ci sont en général moins bien payées de 20% que leurs congénères masculins. Elles sont cependant minoritaires chez les conducteurs de travaux car elles n’en représentent que 6% des salariés.

Enfin, certains secteurs sont plus rémunérateurs que d’autres. Le secteur privé est en effet bien plus intéressant que le secteur public en termes de rémunération.

Autres activités

Les conducteurs de travaux peuvent aussi être emmenés à travailler sur des maisons préfabriqués et des maisons mobiles. Au cours de leur scolarité ils reçoivent généralement une formation en cours d’emploi de durée modérée avant d’être en mesure d’effectuer leur travail à un niveau acceptable. Une fois employés, les installateurs de bâtiments préfabriqués et de maisons mobiles peuvent s’attendre à gagner en moyenne un supérieur supérieur à 25.000 euros par année au cours de leur carrière.

De plus, au cours des dix prochaines années, les installateurs de bâtiments préfabriqués et de maisons mobiles constateront une baisse assez importante des emplois disponibles dans leur industrie. Ils connaîtront probablement une baisse de l’emploi de -2,9 %. En ce qui concerne le démarrage de votre propre entreprise, les installateurs de bâtiments préfabriqués et de maisons mobiles sont de nature assez entrepreneuriale.

Étant donné l’environnement de travail actuel, il n’est pas surprenant que les installateurs de bâtiments préfabriqués et de maisons mobiles soient frappés de plein fouet.

Travaux et permis de construire

Un permis de construire est une approbation officielle délivrée par la mairie locale qui vous permet, vous ou votre entrepreneur, de procéder à un projet de construction ou de rénovation sur votre propriété. Il vise à s’assurer que le projet respecte les normes locales en matière d’utilisation du sol, de zonage et de construction. Ces normes visent à assurer la sécurité des propriétaires et des occupants actuels et futurs et à assurer l’application des politiques de zonage et d’aménagement du territoire.

Les questions particulières que le processus d’obtention du permis de construire peut aborder comprennent l’intégrité structurale de la charpente, le zonage, l’assainissement, les conduites d’eau et d’égout, la protection contre les incendies et le service électrique. Lorsque un permis est délivré, il est nécessaire de poser un panneau permis de construire obligatoire

Ce ne sont pas tous les projets de construction et de rénovation qui nécessitent un permis de construire. Dans la plupart des cas, les réparations et les remplacements simples peuvent être effectués par des entrepreneurs professionnels ou des propriétaires sans qu’il soit nécessaire de demander un permis. Cependant, et les projets qui impliquent des ajouts ou des changements majeurs à la structure de votre maison ou à ses systèmes mécaniques exigent habituellement que vous fassiez une demande de permis approprié auprès du service de construction local. Si vous embauchez un entrepreneur pour effectuer les travaux, il s’occupera habituellement du processus de délivrance de permis pour vous, en tenant compte des coûts du permis dans sa soumission. Si vous faites le travail vous-même, il est de votre responsabilité de demander le permis. Sachez que votre service de construction peut exiger que certains types de travaux ne soient effectués que par des professionnels autorisés. Les travaux sur les conduites de gaz, par exemple, peuvent être interdits aux propriétaires de maison dans certaines collectivités.