communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Emploi
> Qu’est ce qu’une assurance chomage privée ?

Qu'est ce qu'une assurance chomage privée ?


L’assurance chômage est une assurance par laquelle les compagnies d’assurance offrent, contre le paiement d’une prime, une contrepartie économique pendant une certaine période au cas où le titulaire perdrait son emploi.

assurance chomage

Le plus souvent, ce type d’assurance est lié à un contrat de crédit afin de permettre au débiteur de couvrir ses paiements pendant une certaine période et de maintenir un bon historique de crédit.

Bien que chaque compagnie d’assurance ait ses propres politiques et exigences, elles sont toutes d’accord pour dire que la cause du chômage doit être un licenciement injustifié, car si vous démissionnez volontairement ou si un accord de résiliation a été signé d’un commun accord, vous ne pourrez pas bénéficier des avantages de l’assurance.

Les autres exclusions (cas dans lesquels l’assurance ne s’applique pas) sont : la retraite, la pension ou le départ à la retraite de l’assuré ; la démission, l’abandon ou la perte volontaire de l’emploi ; les conflits syndicaux, le vol ou les bagarres ; l’ivresse, la consommation de drogues ; la malhonnêteté, la fraude, le conflit d’intérêts ; le refus d’exécuter les tâches professionnelles, les actes frauduleux, la violation des règles du travail, entre autres.

L’emploi peut-il être assuré ?

Eh bien, pas vraiment. Sauf dans certains cas, la certitude d’avoir toujours un emploi n’est pas totale, car elle dépend de nombreux facteurs impossibles à contrôler. Mais ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas assurer votre emploi que vous ne pouvez pas assurer votre chômage. En fait, l’assurance chômage existe.

Vous vous dites peut-être : "Bien sûr ! C’est l’assurance chômage, n’est-ce pas ? Certes, les allocations de chômage que reçoivent la plupart des travailleurs qui perdent leur emploi constituent une forme d’assurance publique. En effet, le chômage, comme on l’appelle communément, est une prestation dont le but est de garantir un niveau de vie minimum au travailleur sans emploi pendant qu’il cherche un autre emploi. Elle vise donc à financer leur vie quotidienne. Cependant, les gens ont d’autres engagements qui sont également très importants.

L’exemple le plus clair est le paiement d’un prêt hypothécaire. Vous pouvez devenir chômeur à un moment où vous payez encore les mensualités de votre prêt hypothécaire ; c’est d’ailleurs le cas le plus fréquent, compte tenu de la validité des prêts pour l’achat d’une maison. Dans ce cas, que ferez-vous pour ne pas cesser de payer les échéances et courir ainsi le risque de vous voir retirer votre maison ?

Pour ces cas, il existe des assurances appelées assurances de protection des paiements, ce qui est une expression très directe. Il s’agit d’assurances qui protègent les paiements que vous devez effectuer et que vous ne pouvez plus effectuer, de sorte que c’est l’assureur qui les prend en charge. Ainsi, pendant la période stipulée dans le contrat d’assurance, c’est votre assureur qui se chargera de payer les remboursements du prêt pendant que vous vous remettez sur pied.

Le chômage, en effet, n’est pas le seul problème qui est généralement couvert par ce type d’assurance. L’incapacité de l’assuré à générer des revenus à la suite d’un accident, d’une maladie ou d’une hospitalisation fait aussi généralement partie des éléments de l’assurance, de sorte que ce type de contrat est également intéressant pour les acteurs économiques tels que les indépendants.

Sachez également qu’une douzaine de compagnies d’assurance commercialisant cette assurance ont adhéré à un guide d’autorégulation du secteur qui garantit, entre autres, que lors de la souscription de ce produit, il n’y aura aucune discrimination fondée sur la santé ou le handicap, et que le client recevra une note d’information simple et standardisée avec les caractéristiques du produit, afin qu’il puisse comparer efficacement les offres.

Assurance chômage pour les indépendants

L’assurance chômage est une police d’assurance qui, en échange du paiement d’une prime (mensuelle ou unique), vous protège, dans certaines situations de perte d’emploi et sous certaines conditions et limites, contre l’éventualité d’un arrêt de paiement de votre crédit mensuel, en vous assurant un revenu qui couvrira vos engagements envers votre banque. Ce revenu garanti pendant une certaine période sera proportionnel à la prime à payer.

Notez que nous parlons ici d’une assurance privée contre le chômage, et non de celle que l’on appelle familièrement "assurance chômage publique", "allocation chômage" ou, plus familièrement encore, "chômage", fournie en Espagne par le ministère de l’emploi (ou du chômage, selon le point de vue que l’on adopte).

Combien coûte-t-elle et combien couvre-t-elle ?

En cas de chômage (ou d’incapacité temporaire de travail) et si vous remplissez les conditions susmentionnées, l’assurance couvrira le montant total de votre prêt hypothécaire ou une partie de celui-ci préalablement convenue, mais avec des limites.

La limite maximale habituelle des versements à couvrir par l’assurance dépend de la banque, mais elle est généralement d’environ 12 mois consécutifs (ou 36 versements alternés s’ils ne sont pas consécutifs).

Quant au coût, il dépend de facteurs tels que la durée de la couverture et le pourcentage du versement hypothécaire à couvrir par l’assurance ou l’âge de l’assuré.

L’assurance peut être payée mensuellement ou sous la forme d’une prime unique (somme forfaitaire) qui peut être intégrée au montant demandé dans l’acte de prêt hypothécaire.

Assurance chômage : pour les dirigeants aussi

Le chômage est un aléa qui concerne beaucoup de salariés ou même de dirigeants dans leur vie. Subi ou choisi, il peut être une vraie source d’inquiétude lorsque les revenus se tarissent alors qu’il faut continuer à subvenir aux dépenses courantes de son ménage. Il existe cependant des solutions encore méconnues mais qui peuvent se montrer très utiles à ceux qui les utilisent. https://www.assurup.com/assurance-professionnelle/chomage-du-dirigeant

L’assurance chômage : une solution utile

L’assurance chômage permet au salarié qui l’utilise de bénéficier d’une rente lorsque celui-ci se retrouve confronté à une situation de chômage. Le salarié qui souscrit cette assurance paie chaque mois une somme forfaitaire qui est déterminé selon son emploi, son âge, son niveau de revenu et sa situation personnelle. Si il se retrouve dans une situation de chômage, l’assurance se met alors à fonctionner et celui-ci perçoit alors un complément financier à la somme qu’il perçoit déjà par l’intermédiaire des organismes officiels. Ces compléments de revenus permettent de maintenir le niveau de vie des ménages souscripteurs et sont une vraie sécurité pour assumer leurs contraintes financières courantes.

Les dirigeants aussi

Longtemps, l’imaginaire collectif s’est imaginé que seul les salariés pouvaient le cas échéant prétendre percevoir une somme d’argent mensuelle en cas de situation de chômage. Aujourd’hui, les assurances couvrent également les dirigeants et les donneurs d’ordre. Une soupape de sécurité fort apprécié pour ceux qui se dévouent souvent corps et âme pour leurs société avec le risque de tout perdre le moment venu et le risque de se retrouver subitement sans revenir en cas de chômage. Ces possibilités d’assurance donnent donc une vraie garantie de sécurité à leurs différents souscripteurs qui se retrouvent ainsi dans des situations bien plus faciles le jour où leur société tend à battre de l’aile et où il faut tout stopper. Il n’y a donc plus aujourd’hui de fatalité au chômage, chacun peut donc se protéger par le biais de ces offres . C’est donc la certitude d’un soulagement important face aux aléas du monde économique et ses soubresauts parfois mal maitrisés. La récente période de crise sanitaire a aussi démontré l’intérêt pour les professionnels de pouvoir bénéficier d’une solution efface de protection tant le monde économique peut être mis à rude épreuve. La crise du COVID a montré que ce système est donc adapté aux salariés quels qu’ils soient, employés ou dirigeants. Il ne faut donc plus hésiter à constituer un dossier et à le faire étudier pour en bénéficier.




Mots clés : assurance -