communique de presse gratuit

>
> Pourquoi parle t-on de traduction humaine ?

Pourquoi parle t-on de traduction humaine ?



Par définition, la traduction est le processus de changement d’un texte écrit créé dans une langue vers une autre langue. Elle implique une interprétation car il n’est pas possible de traduire mot pour mot le document source dans le document cible, car cela changera tout le sens du document source. La clé de la traduction d’un document est de communiquer le même message contenu dans le document source dans une autre langue.

Qu’est-ce que la traduction humaine ?

Bien qu’il existe des machines capables d’effectuer des traductions, la traduction humaine reste la meilleure forme de traduction de tout document écrit, qu’il s’agisse de livres, de documents juridiques, de manuels, d’informations sur les produits, de sites Web, de documents personnels, de magazines, de lettres ou de publicités. Cela signifie que les traducteurs humains effectuent tous les processus nécessaires à la traduction d’un texte écrit.

La traduction automatique ne pouvait traduire les textes que d’une langue à l’autre. Il n’est pas capable de faire ce qu’un traducteur humain pourrait faire, c’est-à-dire tenir compte de la grammaire, des idiomes, des conventions et surtout du contexte de la langue originale tout en la traduisant dans la langue cible et en préservant le sens le plus près possible de l’original.

Processus de traduction

La traduction est un processus complexe que seuls les humains sont capables de faire, parce que ce n’est pas un calcul scientifique ou une équation mathématique qui pourrait être programmée dans une machine intelligente. Le processus implique le travail d’un linguiste/traducteur professionnel, généralement un locuteur natif ou qui a beaucoup étudié la langue cible. Le traducteur traduira le texte original dans une version qui capte l’esprit et la signification de l’original en utilisant le ton et le style appropriés pour le lecteur cible du texte traduit.

La deuxième étape consiste à faire appel à un réviseur professionnel dont le travail consiste à réviser, affiner et rendre le travail du premier traducteur parfaitement adapté aux expressions techniques du sujet et à s’assurer que la ponctuation, la grammaire et les autres éléments de la langue cible sont correctement respectés.

La troisième et dernière étape consiste pour un gestionnaire de projet professionnel à examiner le travail final pour s’assurer qu’il est dans le bon format et prêt à être livré au client.

Le processus de traduction en trois étapes consiste à s’assurer que le message, le style et le ton précis restent fidèles à l’original et étroitement représentés dans la langue cible.

Les subtilités du langage humain

Le langage humain ne ressemble pas aux équations mathématiques. Le langage humain implique des expressions et dans la traduction, le contexte significatif et le sens des phrases doivent être pris en compte lorsqu’on les écrit dans une autre langue. La plupart des mots ont plusieurs connotations et différents sens, et il faut en tenir compte lors du choix du style et du choix des mots pour que la traduction soit efficace. Même en anglais, il y a une différence entre le cramoisi et le cramoisi et le gris n’est pas simplement un mélange de noir et blanc.

Les options et les complexités de la langue anglaise sont les mêmes que dans les autres langues. C’est au traducteur qu’il incombe de choisir les bons mots pour délivrer le message de la meilleure façon possible, ce qui signifie que le traducteur doit posséder à la fois une formation approfondie et de la créativité. Il n’existe pas de format de traduction unique pour un document. Il appartient au traducteur de prendre une décision qui garantira l’exactitude de la traduction, qui doit toujours faire l’objet d’un examen et d’une révision professionnels et spécialisés, ce qui implique un contrôle de la qualité. La précision et la qualité de la traduction humaine sont impossibles à atteindre avec une machine. C’est le fruit d’un processus systématique et de l’application des compétences professionnelles et spécialisées du traducteur humain qui est capable de choisir les bonnes alternatives.

Demande de traduction humaine

Démystifier l’idée fausse selon laquelle la traduction est un processus mécanique simple. Il n’est toujours pas possible pour les machines de prendre en charge le travail des traducteurs humains. Même s’il y a une forte demande de services de traduction professionnelle aujourd’hui, l’utilisation d’une machine ne devrait pas être une option. Les erreurs de traduction peuvent nuire gravement à la réputation d’une entreprise et peuvent même entraîner de lourdes pertes financières.

La plupart des industries dans le monde ont besoin de services linguistiques. Les organismes d’application de la loi peuvent avoir besoin de faire traduire des déclarations, tout comme le domaine médical a besoin de faire traduire certaines notes et certains dossiers médicaux. Les procédures judiciaires, les archives judiciaires, les pétitions et les dépositions peuvent être nécessaires pour les personnes travaillant dans le domaine juridique. Les médias, les compagnies d’assurance, les sociétés financières et les entreprises présentes sur le Web ont tous besoin de traduction sous une forme ou une autre. Les personnes, en particulier celles qui envisagent de migrer vers un autre pays où leur langue n’est pas parlée, ont besoin de faire traduire leurs passeports, certificats de naissance, licences de mariage, papiers de divorce et autres documents personnels.

En conclusion, il est très facile de voir la différence entre la traduction automatique et la traduction humaine et pourquoi cette dernière est très importante. Bien que la traduction automatique soit moins chère que la traduction humaine, la traduction automatique n’est pas capable de saisir le sens véritable d’un document. Il ne peut pas transmettre le sentiment et la culture enracinée qui sont transmis par l’auteur original et les subtilités d’une traduction qui s’intègre dans une autre culture. Cela dépend de nombreuses variables, non seulement de la langue et de la grammaire, mais aussi des tabous, des traditions, des coutumes et des croyances que seul un traducteur humain professionnel et expert pourrait comprendre. Que pensez vous de ce texte ? Humain ou mécanique ?




Mots clés : traduction -