communique de presse gratuit

>
> Pourquoi choisir une agence de traduction plutôt qu’un indépendant (...)

Pourquoi choisir une agence de traduction plutôt qu'un indépendant ?



Pour se développer sur les marchés étrangers, il est essentiel de traduire parfaitement le discours commercial original tout en intégrant, si nécessaire, des éléments spécifiques au pays cible. Il est donc essentiel de travailler avec un bon partenaire de traduction afin d’avoir une stratégie internationale gagnante. Pour éviter les "faux-pas", voici quelques conseils pour identifier une bonne et véritable agence de traduction professionnelle.

Gardez ces neuf conseils utiles à l’esprit lorsque vous choisissez votre agence de traduction :

1. Renseignez-vous auprès de votre réseau et demandez des références

La meilleure façon de trouver un fournisseur fiable est souvent aussi simple que de se renseigner. Après tout, un membre de votre réseau connaît peut-être déjà une grande agence de traduction qu’il vous recommanderait. Si c’est le cas, il est toujours bon de poser quelques questions pour savoir si l’agence est fiable et stable et s’il est satisfait de la qualité des traductions.

Vous pouvez également rechercher des cas pratiques et des références sur le site web de l’agence, ou si vous voulez aller encore plus loin, contactez l’agence et demandez-lui de vous fournir quelques références de clients que vous pourrez contacter directement.

2. Renseignez-vous sur leurs procédures et processus

Les agences de traduction professionnelles ont mis en place des processus efficaces pour traiter les missions de traduction qu’elles reçoivent de leurs clients, ce qui leur permet de suivre chaque mission et les différentes langues dans lesquelles les textes de leurs clients doivent être traduits. Ces processus aident les agences à accélérer leurs missions de traduction, en veillant à ce qu’elles soient réalisées le plus rapidement possible. Souvent, ils donnent également aux clients la possibilité de suivre l’état d’avancement de leurs missions et de visualiser chaque traduction en cours et terminée qu’ils ont confiée à l’agence.

C’est pourquoi vous devriez demander si l’agence utilise un système de gestion de traduction - comme SmartDesk par exemple - d’un des principaux fournisseurs sur le marché, comme Plunet.

3. Demandez quelles sont les combinaisons linguistiques proposées par l’agence

Même si vous n’avez besoin que de textes traduits dans une ou plusieurs langues pour commencer, il peut être utile de se demander si l’agence est capable de traduire des textes dans n’importe quelle langue. Si c’est le cas, vous pouvez être sûr que votre entreprise ne finira pas par "dépasser" l’agence et qu’elle pourra contribuer à l’expansion future de votre entreprise et toujours répondre à vos besoins.

4. Renseignez-vous sur les normes de l’agence par rapport à ses experts linguistiques

Les agences de traduction professionnelles s’appuient sur des traducteurs indépendants et des experts linguistiques, et elles ont développé un réseau de fournisseurs réguliers qui leur permet de traduire les textes de leurs clients dans une grande variété de langues tout en respectant les délais serrés de leurs clients.

Il peut y avoir des différences majeures dans les normes que les agences attendent de leurs fournisseurs. Pour s’assurer que vous obtenez la qualité que vous attendez, l’agence doit évaluer régulièrement la qualité du travail de ses fournisseurs et leur compétence dans leurs combinaisons linguistiques. Elle doit également établir des critères concernant le niveau d’éducation, l’expérience et les compétences des spécialistes en langues.

Aujourd’hui, très peu d’agences de traduction juridique choisissent encore de disposer d’une équipe interne de traducteurs. Cependant, il y a des avantages évidents à avoir une équipe interne de traducteurs experts qui peuvent assurer un niveau de qualité élevé et constant et qui comprennent les tenants et aboutissants de la profession.

5. Se faire une idée du niveau de service de l’agence

Essayez de contacter l’agence pour voir comment elle répond à votre courriel ou à votre appel et si elle consacre à vous le temps que vous méritez en tant que client (potentiel).

Combien de temps a-t-il fallu pour qu’ils vous répondent ? Ont-ils semblé enthousiastes à propos de votre demande ? Ont-ils posé des questions sur vos besoins ? Cela peut vous donner une idée de ce que serait votre collaboration avec cette agence, ainsi que de la manière dont elle traite ses clients.

Vous pouvez également leur poser quelques questions sur la façon dont ils travaillent avec leurs clients. Une personne de contact spécifique vous sera-t-elle assignée ? Vous aurez toujours la possibilité de l’appeler ou de lui envoyer un courrier électronique ? L’agence est-elle disposée à vous rencontrer régulièrement pour discuter de votre partenariat ?

Bien entendu, tout cela dépend de ce que vous voulez et de ce dont vous avez besoin exactement de la part d’une agence de traduction.

6. Renseignez-vous sur leurs prix et leurs délais

En tant que client, il est souvent utile de savoir combien vous pouvez vous attendre à payer pour un produit ou un service. Cependant, de nombreuses agences de traduction ne donnent un prix pour une mission qu’après avoir eu la possibilité de réviser le texte à traduire. En effet, la difficulté d’un projet de traduction peut varier énormément en fonction du degré de technicité d’un texte, du ou des sujets qu’il traite, de la combinaison linguistique, etc. La révision préalable du texte permet également à l’agence d’analyser les fichiers et d’inclure dans le prix des réductions pour les répétitions et les segments déjà traduits.

C’est pourquoi nous vous recommandons de choisir une agence qui s’abstient d’établir un devis avant d’avoir eu l’occasion de réviser le texte.

N’oubliez pas non plus que le prix au mot d’une agence ne comprend pas seulement la traduction elle-même, mais aussi les frais de gestion de projet et de relecture. Si vous recevez un devis qui vous semble trop beau pour être vrai, l’agence risque de faire des économies sur une ou plusieurs parties du processus de traduction, ce qui affecte en fin de compte la qualité des traductions qu’elle fournit.

Cliquez ici si vous souhaitez obtenir un devis sans engagement pour votre mission.

7. Demandez si l’agence propose d’autres services

Le mieux est de trouver une agence qui peut vous fournir tous les services linguistiques dont vous et vos collègues avez besoin afin que vous puissiez envoyer toutes vos missions au même prestataire. Il est également très utile de trouver un partenaire avec lequel vous et vos collègues pouvez établir une relation professionnelle étroite et amicale. L’ensemble du processus devient beaucoup plus facile - et le produit final est bien meilleur - une fois que l’agence de traduction a appris à vous connaître, vous et votre entreprise, ainsi que vos besoins, le ton de votre voix, la terminologie, etc.

Vous devez donc demander si l’agence propose des services de relecture, de révision de texte, de rédaction, de mise en page, etc. et si elle a des limites en ce qui concerne les formats de fichiers et les combinaisons de langues.

8. Demandez si l’agence utilise la technologie et les outils de TAO

Les agences de traduction professionnelles utilisent des outils de traduction assistée par ordinateur (TAO) pour traduire vos textes. Les outils de TAO permettent d’améliorer la qualité de la traduction - en garantissant par exemple l’uniformité des termes traduits - tout en vous assurant le meilleur prix possible pour votre mission de traduction, puisque vous payez moins ou pas du tout les segments et les répétitions déjà traduits. Dans ce précédent billet sur notre blog, vous pourrez en savoir plus sur les outils de TAO et leurs avantages.

Si l’agence utilise et propose les derniers services technologiques tels que l’intégration de systèmes et la traduction automatique, c’est une bonne indication que vous avez affaire à une agence qui suit les dernières évolutions du secteur et qui est en mesure de proposer des solutions qui se traduisent par des processus plus efficaces et plus intelligents.

9. La situation financière de l’agence

Personne ne veut venir travailler un jour et apprendre qu’un partenaire fiable cesse soudainement ses services ou doit fermer, vous laissant en plan. C’est pourquoi nous vous recommandons de vous renseigner sur la durée d’existence de l’agence de traduction et sur l’état de ses finances.

Si vous suivez ces neuf conseils utiles lors du choix de votre prestataire de services linguistiques, vous prendrez certainement un bon départ. L’important est de trouver le bon partenaire dès le départ afin d’éviter de devoir passer d’une agence à l’autre, ce qui vous ferait perdre beaucoup de temps et de ressources pour tout recommencer.

Si vous souhaitez en savoir plus sur AdHoc Translations et les services que nous proposons, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serions heureux de discuter de la manière dont nous pouvons mettre au point une solution sur mesure pour vous, qui corresponde à vos besoins spécifiques.




Mots clés : traduction -