communique de presse gratuit

>
> Pour une société sans drogue et sans "narco-capitalistes"

Pour une société sans drogue et sans "narco-capitalistes"



Pour une société sans drogue et
Samedi des volontaires de l’association Dites Non à la Drogue Belgique ont effectué une distribution de livrets La Vérité sur la drogue dans la zone marchande de la ville de Ninove. Ils furent bien accueuillis par les commerçants qui sont sensibles au problème du développement de la drogue auprès de la jeunesse locale. Une visite effectuée auprès des élus montrait aussi qu’ils agissent en conséquence et que toute aide additionnelle est appréciée en une période où l’on parle beaucoup de légalisation de la drogue.
  L’intervention de l’ancien Secrétaire général de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (UNODC), Antonio Maria Costa, au Royal Institute of International Affairs (Londres, 2 juillet 2012) donne un point de vue autant inattendu que surprenant sur le développement mondial de la drogue et des partisans de la fin de la guerre contre la drogue. Il a rappelé que lors de la guerre de l’opium menée en Chine au 19ème siècle par la florissante Compagnie des Indes et les investisseurs financiers de l’Empire britannique plus de 20 millions d’opiomanes chinois avaient perdu la vie. De manière similaire, A.M. Costa dénonce la campagne de légalisation et ses supporters : “La pression pour légaliser vient de divers endroits, de personnes bien intentionnées mais inconscientes, et ceux-là je les respecte, et d’autres dangereusement spéculatifs. Ce sont ces derniers que je redoute, en particulier la coalition de banquiers, d’investisseurs, de compagnies pharmaceutiques et consorts,...” et de poursuivre : “Il serait néfaste pour la société que le ré-examen de la politique sur les drogues mène à l’avènement des narco-capitalistes en lieu et place des narco-mafias, avec une privatisation des profits et une socialisation des coûts sanitaires.” Un pavé dans la mare de bien des gouvernements qui prônent la légalisation des drogues.
  Fort de ces informations, l’association Dites Non à la Drogue continue sa distribution hebdomadaire de livrets dans le cadre d’une vaste action de prévention dans le but de fournir aux jeunes les informations indispensables qui leur permettront de réagir en toute connaissance de cause face aux propositions des dealers.
  Obtenez plus d’information et consultez les matériaux sur : www.nonaladrogue.fr