communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Informatique
> Pilote d’impression virtuel pour Virtual Desktop Computing

Pilote d'impression virtuel pour Virtual Desktop Computing

628

Consolidation efficace des serveurs et administration allégée du système. L’utilisation d’un serveur classique est en général limitée à 10 % de ses ressources, ceci à cause d’éventuelles surcharges à prendre en compte En rendant possible le fonctionnement simultané de différents systèmes sur un même serveur, la virtualisation facilite la consolidation des serveurs et réduit de façon significative les coûts matériel. Si la virtualisation des serveurs est pratiquée depuis longtemps, la virtualisation des postes de travail est une réflexion plus récente. Les Masters, images des postes virtualisés, sont installés rapidement et répliqués pour d’autres utilisateurs. À la différence de l’installation en contexte Terminal Server, l’utilisateur peut se voir accorder des droits et une liberté d’action supérieurs lors de l’installation du bureau virtuel. Si celui-ci devenait instable, ceci n’affecterait en aucune façon les activités des autres utilisateurs.

La virtualisation optimise l'administration des postes de travail du système sur plusieurs plans. Ainsi les manipulations et le risque inhérent à la mise en place de nouvelles applications sont minimes. Les mises à jour sont ’faciles et rapides à mener, ce qui , permet un gain de temps significatif. Un autre point important est l’indépendance d'accès aux applications par rapport à la localisation : chaque ordinateur du réseau peut accéder à l’application ou au programme désiré.

Les clients légers s’alignent sur les PC. A la différence d’une architecture Terminal Server la virtualisation des postes de travail permet de diminuer le coût total de possession des clients légers pour le ramener au même niveau que celui des PC. Ainsi, l’utilisateur peut travailler sans problème sur un client léger avec un logiciel comme Adobe PhotoshopTM, scénario difficilement réalisable dans une architecture Terminal Server. L’entreprise profite des nombreux aspects liés au déploiement de clients légers : faibles coûts d’acquisition, durée de vie du matériel supérieure, sécurité étendue des données et maintenance et support allégés. Le client léger offre de plus un retour sur investissement supérieur à celui d’un PC puisque le remplacement du matériel acquis par un autre plus performant n'est plus une obligation :

L’indépendance matérielle s’arrête à l’impression En résumé, la virtualisation des postes de travail apporte de nombreux avantages, tant dans la mise en place de l´architecture informatique de l'entreprise que dans son utilisation quotidienne. Un problème subsiste toutefois, dû à un élément rarement pris en compte à sa juste valeur lors de la planification d'une infrastructure informatique : l’impression de documents, activité pourtant centrale au sein de l´entreprise. C´est au niveau de l´impression que la virtualisation et l´indépendance matérielle qu´elle permet montrent en général leurs limites. Dans la pratique, pour imprimer efficacement, tous les bureaux virtuels devraient disposer des pilotes liés à la totalité des imprimantes présentes en local et sur le réseau. Les administrateurs devraient de plus continuellement s’occuper d’actualiser ces pilotes. Ces tâches administratives, grandes consommatrices de ressources financières et de temps, feraient alors perdre son sens à la virtualisation.

La solution : virtualiser les pilotes d’impression Cette solution est offerte par ThinPrint, éditeur spécialiste depuis presque dix ans de la mise au point de logiciels en rapport avec l’impression sous toutes ses facettes. La technologie .print Driver Free Printing de ThinPrint redonne son sens à la virtualisation en étendant l’indépendance matérielle au domaine de l’impression. Sur le poste de travail virtuel n'est plus installé qu'un seul pilote d’impression, lui aussi virtuel. La demande d'impression se fait bien côté utilisateur où les pilotes natifs sont aussi présents . Cette technologie fonctionne également avec des clients légers côté utilisateur grâce à un serveur d’impression dédié envoyant directement les impressions à l’imprimante du client léger ou à celle choisie par l'utilisateurl. Le remplacement d’un PC par un client léger ne pose ainsi plus de problème. Si votre structure intègre des postes clients lourds, l’indépendance matérielle vis-à-vis de l’impression permet bien sûr leur utilisation sans serveur d’impression dédié.

VMware, un des leaders du marché des technologies de virtualisation, donne une plus grande priorité à la problématique de l’impression puisque : la technologie ThinPrint a été directement intégrée dans VMware ACE 2.0 . Chacun pourra ainsi bénéficiera de la liberté et des avantages offerts par la virtualisation y compris au moment d´imprimer.

Charlotte Künzell, General Manager Support/Consulting, ThinPrint GmbH




Mots clés : imprimante - informatique - logiciel -