communique de presse gratuit

>
> Permis de conduire : comprendre la récupération de points

Permis de conduire : comprendre la récupération de points



Permis de conduire : comprendr

Le principe

Vous avez réussi votre examen théorique et pratique, et vous avez empoché votre précieux sésame pour rouler sur la voie publique. Des points vous seront alors accordés. Ils sont fixés à 6 points pour les jeunes conducteurs et à 12 points pour les conducteurs expérimentés. Pour chaque infraction que vous commettez, il vous est possible de perdre entre 1 et 6 points, selon le type de la faute. Vous n'êtes plus autorisé à conduire lorsque vous avez perdu tous vos points. C'est là tout l'enjeu de la récupération de points.

La récupération de points

Depuis l'année 2011, la a été facilitée et le délai a été réduit. Pour la récupération de points (1 point), vous ne devez commettre aucune infraction pendant 6 mois de conduite. Si vous voulez rattraper 4 points, il est essentiel de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Cette récupération de points est accessible une seule fois tous les 2 ans pour une même personne. Vous avez le choix de suivre ce stage auprès de l'auto-école Edukar. Il s'agit en fait d'une sensibilisation du conducteur aux différents risques au volant. Si vous avez moins de 3 points sur votre permis, ce stage de récupération est obligatoire.

Points perdus et infractions : quelques exemples

Si vous commettez un excès de vitesse, vous pouvez perdre 2 points qu'il vous est toutefois possible de rattraper avec une séance de récupération de points. Pour la traversée d'une ligne continue ou lorsque vous avez oublié d'attacher votre ceinture, vous risquez 3 points. Enfin, si vous brûlez un feu rouge ou que vous ne vous arrêtez pas à un stop, vous pouvez perdre 4 points.