communique de presse gratuit

>
> Partir à Vélo pour Quelques Jours : Comment bien s’y Préparer ?

Partir à Vélo pour Quelques Jours : Comment bien s'y Préparer ?



Qu'y a-t-il de mieux pour à la fois s'entretenir physiquement et s'aérer que de parcourir les routes avec son vélo ? C'est en les programmant bien en amont que vos escapades seront des succès assurés.

Evidement, votre première tâche consistera à étudier le bon état de votre cycle, qui aura bénéficié d'un entretien périodique et sera absolument dépourvu de rouille. Surveillez les pneumatiques et leur degré d'usure, inspectez le bon fonctionnement du système de freinage et assurez-vous que le cadre ne soit pas vrillé et qu'aucune roue ne soie voilée. Tablez aussi, si ce n'est déjà fait, sur un investissement dans des lumières de signalement et à garnir votre cycle d'un gourde d'eau, d'une avertisseur, et d'une pompe.

Vous vous sentez bien physiquement et prévoyez un long parcours à vélo sur route sans plus de préparation. Attention, car vous pourriez déchanter plus que vous ne l'imaginez. Une expertise biaisée quant à ses capacités est en effet meilleur moyen d'engendrer une blessure. Vous n'avez pas non plus envie de ralentir les personnes qui vous suivent. Pour éviter ces écueils, vous songerez à être assez résistant en vous entrainant spécifiquement et assidûment pour le genre de circuit organisé. Pas d'impasse sur les heures passes à vélo en extérieur ou sur votre rouleau d’entraînement ! A l'opposé, ne surestimez pas le nombre de kilomètres que vous imaginez avaler à chaque étape. De la même façon, considérez de près les dénivellations et questionnez-vous vous pour toutes : « suis-je véritablement capable de m’y mesurer ? ».

Alors que vous élaborerez toute les étapes de votre circuit, que vous bûcherez soigneusement et chercherez à savoir par cœur, l’idée restera la même : conservez les pieds sur terre. La signalétique et les différentes routes ne devront plus avoir de secret pour vous. Et vous embarquerez également avec vous une carte à entreposer à portée de main.

Sans trop s’avancer, il est prévisible que vous passiez une partie substantielle du temps alloué à vous préparer sur la problématique des bagages. Un vélo muni d'un porte bagage et d'un système de poches ne doit pas vous couper dans votre élan pour ne prendre que ce qui est vraiment crucial, mais qui devra aussi répondre à tous les cas de figure. A l'évidence et en vrac, votre attirail sera fait de : rayons, espèces en quantité proportionnée, kit réparation (avec clé universelle) et de premiers soins, téléphone mobile et chambre à air de remplacement. Si votre excursion suppose des haltes au camping, les objets de cantine et la tente devront répondre à l'équation encombrement / poids du mieux possible. La préparation de votre attirail s'achèvera par l'incontournable casque, ainsi que des gants et des chaussures de courses adaptées. Une précieuse idée pour les habits est le port de multiples couches et ce sans oublier de considérer tous les aléas de la météo possibles.

Qu’importe le logement que vous ayez prévu, un repérage précis sur carte en amont déjouera toute surprise toujours contrariante. Etablissez de la même manière un plan de repli pour parer au cas d'un refuge qui ne pourrait être rallié. Ou, si vous choisissez pour l'option camping, notez les adresses et directions d'autres modes d'accueil aux environs.




Mots clés : vélo -