communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Culture
> "Pars mon fils, va au loin et grandis" ; le roman d’une vie

"Pars mon fils, va au loin et grandis"; le roman d'une vie


« Monsieur dessine moi une Europe » aurait dit le petit prince africain du vingtième siècle. Le personnage de « Pars mon fils, va au loin et grandis » lui s'est dessiné un parcours typique d'un jeune africain en quête d'Eldorado. Un parcours typique qui cependant n'appartient qu'à celui qui le vit. Suivons donc ce voyageur qui laissant derrière lui “Ondongo très faché” s'en va rencontrer tour à tour les âmes des guerriers Jambhars, la flamme de Jeanne la pucelle d'Orléans, le romantisme de don juan le gentilhomme, les bonnes joues du Manekin piss fashion victime, pour échouer dans les serres de Shakespeare. Suivons-le dans ce périple et nous aussi rencontrons amitiés, amours, espoirs et rires.

Auteur : Joss Doszen

Genre : Roman

Extrait : […] Les calepins m’ont donné un exutoire, une façon de déverser mes excès de colère, de tristesse, de révolte, d’obsession. Ils m’ont aidé à déverser mes émotions pour que, tel un comédien ; entre ombre et lumière ; je sois capable de ne présenter aux gens qu'une partie de moi tout en protégeant l'autre. Grâce à eux, à la vue de tous j'exhibe le moi calme, au discourt parfois trop docte mais toujours cabotin. A chaque instant mes calepins me suivent pour endiguer mes excès de passion. Et il n’était pas question que je plonge dans l’inconnu sans eux. Quand chaque semaine, au fur et à mesure de mon intronisation dans ma nouvelle vie je revois le film de mon parcours avec le miroir déformant du temps ; je prends mes calepins à témoin. Ils sont le réceptacle de mon parcours passé, présent et de mes rêves d’avenir. Ils sont la copie de mon vrai moi mais n’en sont sûrement pas l'exact reflet. Quel intérêt d’avoir l’exacte reflet de sois en face ? Je suis un griot. Même à moi je raconte avant tout des histoires, alors à mes amis que leur importe l’exactitude. Quel intérêt aurait pour les miens les récits de la banalité de l’échec au quotidien ; le « pataugeage » dans le marécage qui conduit au succès ; la platitude d’une vie d’africain qui veut trouver son chemin comme tellement d’autres. […]



Voir en ligne Doszen web site : www.doszen.net


Mots clés : littérature -