communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Tourisme
> Obtenir un visa Kenya en ligne

Obtenir un visa Kenya en ligne


Le gouvernement kényan utilise un système de délivrance de visas électroniques qui équivaut à un visa, mais aucun tampon ou étiquette n’est apposé dans le passeport.

visa kenya

Pour être éligible, le voyageur doit :

  • être en possession d’un passeport valable au moins six mois au moment de l’entrée dans le pays, avec une page de visa vierge
  • détenir la preuve qu’il dispose de fonds suffisants
  • détenir la preuve d’un vol aller/retour
  • détenir la preuve d’une réservation d’hôtel
  • détenir tous les documents requis pour la prochaine destination.

Pour remplir le formulaire de commande, le voyageur doit fournir :

  • Une photo
  • Une copie de la page d’information du passeport
  • Une copie de la page de couverture du passeport
  • Une lettre d’invitation
  • une copie du certificat d’enregistrement de la société au Kenya
  • Une copie de la carte d’identité du personnel de la personne qui a signé la lettre d’invitation.
  • une copie d’un visa kényan délivré précédemment si vous demandez un visa à entrées multiples.

Faites votre demande maintenant et remplissez notre formulaire de commande en fournissant des informations de base sur votre voyage et vos données personnelles. Nous nous occuperons du reste et vous tiendrons informé de l’avancement de votre commande par e-mail.

Conditions de demande de visa touristique pour le Kenya

Admissibilité et documentation

Le gouvernement du Kenya utilise un système de délivrance de visas électroniques qui équivaut à un visa, mais aucun tampon ou étiquette n’est apposé sur le passeport.

Pour être éligible, le voyageur doit :

  • être en possession d’un passeport valable au moins six mois au moment de l’entrée dans le pays, avec une page de visa vierge
  • détenir la preuve qu’il dispose de fonds suffisants
  • détenir la preuve d’un vol aller/retour
  • détenir la preuve d’une réservation d’hôtel
  • détenir tous les documents requis pour la prochaine destination.

Pour remplir le formulaire de commande, le voyageur doit fournir :

  • Une photo
  • Une copie de la page d’information du passeport
  • Une copie de la page de couverture du passeport
  • Une copie de la confirmation du vol
  • Une copie de la confirmation de l’hôtel
  • une copie du visa kényan précédemment délivré en cas de demande de visa à entrées multiples.

Faites votre demande maintenant et remplissez votre formulaire de commande en fournissant des informations de base sur votre voyage et vos données personnelles. Nous nous occuperons du reste et vous tiendrons au courant de l’avancement de votre commande par e-mail.

Information complémentaires pour l’obtention d’un visa pour le Kenya

1. Pourquoi le visa électronique

La plupart des gouvernements du monde entier s’orientent vers la numérisation de leurs opérations. La demande en ligne permet aux visiteurs d’obtenir leur visa à l’avance, ce qui élimine l’inquiétude de savoir si l’on pourra l’obtenir ou non au point d’entrée.

2. La demande en ligne n’est PAS compliquée

La procédure de demande a été modifiée et simplifiée pour devenir un mode convivial en trois étapes simples. Le portail E-Visa a maintenant son propre site web : www.evisa.go.ke. L’approbation des visas se fait en temps réel.

3. Faut-il télécharger une photo d’identité pour traiter la demande en ligne ?

Le demandeur doit télécharger une photo d’identité et une copie du passeport pour que la demande en ligne soit complète. Les photos peuvent être scannées ou prises par un téléphone portable. Le système est capable de redimensionner automatiquement la photo pour qu’elle corresponde à la taille requise.

4. Si votre demande est refusée, les frais sont-ils remboursables ?

Les frais de visa ne sont pas remboursables puisque la demande sera traitée pour approbation ou non.

5. Les droits de visa sont-ils payables uniquement en dollars américains ?

Le paiement en ligne des droits de visa se fait en dollars américains.

6. Pouvez-vous toujours obtenir un visa à l’arrivée au port d’entrée si vous n’avez pas de visa électronique ?

Oui, un demandeur pourra toujours obtenir un visa à l’arrivée au port d’entrée. Les visas obtenus dans les ambassades et les hauts-commissariats du Kenya sont également valables et seront honorés au point d’entrée. Les citoyens des pays suivants ont besoin d’un visa qui ne peut être obtenu en ligne ou à l’arrivée à l’aéroport, mais qui doit être obtenu à l’avance auprès d’une ambassade du Kenya : Afghanistan, Arménie, Azerbaïdjan, Cameroun, République populaire démocratique de Corée, Érythrée, Irak, Kosovo, Liban, Libye, Mali, Palestine, Sénégal, Somalie, Syrie, Tadjikistan.

7. Si vous êtes en transit à JKIA avec un billet de continuation, par exemple pour le Kilimandjaro, devez-vous acheter un visa, même si vous ne faites que passer par l’immigration puis vous enregistrer pour votre vol de correspondance ?

Si un passager est en transit et doit passer par l’immigration pour entrer au Kenya, il aura besoin d’un visa de transit. Le ministère a mis en place un poste de travail où ils peuvent demander le visa de transit au port d’entrée en cas de telles circonstances imprévues.

8. Quels types de visas sont disponibles via le système en ligne ?

Les visas disponibles en ligne sont ceux des pays de la catégorie deux (2) du règlement sur les visas du Kenya. Ils sont énumérés sur le formulaire de demande de visa en ligne.

9. Pour les visas qu’il n’est pas possible d’acheter en ligne actuellement, les visiteurs pourront-ils toujours les acheter à l’arrivée à JKIA ou dans les hauts-commissariats/ambassades du Kenya à l’étranger ?

Les procédures de demande des visas qui ne sont pas disponibles en ligne restent les mêmes. Il s’agit de la catégorie trois (3) du règlement relatif aux visas et les demandeurs se sont toujours adressés au directeur des services d’immigration avant de voyager. Toutefois, de nouvelles consultations sont en cours avant que cette catégorie puisse être mise en ligne.

10. Le visa est-africain

Le visa touristique est-africain n’est pas affecté par le nouveau système. Il est toujours disponible à l’arrivée et couvre le Kenya, le Rwanda et l’Ouganda. Il est également possible d’en faire la demande manuellement (par écrit) via les bureaux des hauts-commissaires/ambassade kényane à l’étranger.

11. La procédure est uniquement en anglais

Le système sera modifié pour s’adapter à d’autres langues, par exemple le français, l’italien, l’allemand et le chinois, grâce à une traduction automatique.

12. Rôle des tour-opérateurs et des agents de voyage :

Les agents peuvent faire une demande au nom du demandeur, à condition qu’ils fournissent des informations précises en joignant des lettres d’invitation ou des itinéraires/réservations. Les détails des hôtels et les numéros de téléphone des demandeurs sont nécessaires pour des raisons de sécurité et d’urgence. L’agent utilisera son propre compte (il ne doit pas créer de comptes différents) pour faire la demande avec les détails des demandeurs. La notification de visa sera au nom et aux coordonnées du demandeur pour lequel il aura déposé la demande.

13. Les détails requis sont trop nombreux

Les données relatives aux visiteurs sont très importantes pour qu’un pays puisse gérer les questions liées aux étrangers et garder une trace de leurs activités et de leur lieu de séjour. Les contacts demandés, qu’il s’agisse d’adresses électroniques, de numéros de téléphone ou d’adresses physiques du pays d’accueil ou du lieu à visiter, sont cruciaux pour des raisons de sécurité et d’urgence.

14. Le visa électronique coûte désormais plus cher

L’augmentation des frais de visa est très minime et il a été observé auparavant que les frais de visa jouent un rôle mineur dans la détermination d’une destination touristique. Par exemple, il y a quelques années, les frais de visa ont été réduits de moitié sans que le nombre d’arrivées n’augmente de façon notable.

15. Les visiteurs devront-ils toujours faire prendre leur photo numérique et leurs empreintes digitales au bureau d’immigration à leur arrivée ?

Oui, la nécessité d’avoir une photo et des empreintes digitales à l’arrivée est d’authentifier que la personne qui a demandé le visa est la même personne au port d’entrée. Il s’agit d’une bonne pratique dans le monde entier, et plus encore, en raison de notre engagement à sécuriser nos frontières. Par rapport à la demande manuelle, le processus en ligne permet aux visiteurs de gagner du temps au point d’entrée car il élimine la rédaction des vignettes de visa et du reçu pendant qu’ils attendent.

16. Si une personne remplit la demande et s’arrête avant la fin, pourra-t-elle reprendre là où elle s’est arrêtée ?

Oui, le système permet aux visiteurs de sauvegarder leur demande et de poursuivre le processus à leur propre rythme.

17. Quels sont les mécanismes de sécurité mis en place pour la soumission des informations relatives aux cartes de crédit ?

Si les paiements par carte de crédit sont traités au Kenya, la plupart des gens n’aiment pas l’idée de devoir contacter leur société de carte de crédit pour approuver un débit effectué directement au Kenya. Le système ne stocke aucune information sur les cartes de crédit ou de débit. Elles ne sont utilisées que pour le paiement. Le demandeur n’est pas tenu de donner des informations sur sa carte de crédit/débit. E-citizen est un site web du gouvernement et est hautement sécurisé par les dernières technologies. Il est prévu d’inclure d’autres modes de paiement comme PayPal.

18. Comment un demandeur peut-il savoir si son visa a été approuvé ?

Les notifications d’approbation de visa sont envoyées aux demandeurs par courriel. Le système dirige une demande vers l’ambassade ou le haut-commissariat le plus proche du lieu/pays de la demande et lance une réponse immédiate.

19. Le visa à entrées multiples n’est plus disponible

Un visiteur ne pourra pas obtenir de visa à entrées multiples en ligne. Celui-ci ne peut être délivré que par les bureaux d’immigration du siège de Nairobi. Par conséquent, un demandeur fera une demande d’entrée unique sur le portail e-visa, puis, après confirmation et arrivée dans le pays, se rendra dans les bureaux d’immigration du 7e arrondissement pour demander un visa à entrées multiples.




Mots clés : vacances -