communique de presse gratuit

>
> Nouveau scandale en psychiatrie !

Nouveau scandale en psychiatrie!



Nouveau scandale en psychiatri

Bruxelles. Le récent scandale de la Maison de Soins Psychiatriques (MSP) Apollo d'Anderlecht, est un autre exemple des violations des droits de l'homme perpétrées par la psychiatrie. La Commission des citoyens pour les Droits de l'homme (CCDH/CCHR) vient de publier sur son website des informations - Psychiatrie : La vérité sur ses abus - destinées à informer le grand public des dangers de la psychiatrie afin de mettre un terme à ces scandales qui défrayent régulièrement la chronique, ce dernier étant non moins inhumain que les autres.

13 000 « malades mentaux » en Belgique dont 60% vivent encore dans des structures d'accueil, certains dans des conditions bien souvent inacceptables même pour des animaux, ignorés par leur tuteur, par leur famille et même par leur médecin. Voila ce que nous apprend Apollo. Et cela n'est pas spécifique à la Belgique mais bel et bien à la psychiatrie. Combien de ces personnes végètent encore dans ces asiles psychiatriques, bourrés de drogues par « faute de personnel ». Le seul intérêt qu'ils représentent est le profit que certains vont en retirer : le psychiatre et la firme pharmaceutique qui vend ses psychotropes aux effets secondaires destructeurs, mais qui le sait ?

Depuis 40 ans, la CCHR se bat pour le respect des droits de l'homme en psychiatrie, qu'il s'agisse de traitements chimiques, de contention, d'enfermement, d'électrochocs ou de condition de vie. Ainsi, CCHR contribua à la fermeture d'asiles psychiatriques en Italie et de chaînes privées aux Etats-Unis, à documenter pour la FDA, le danger de l'administration de drogues aux enfants les conduisant au suicide (63 000 chaque année) ou à en faire des criminels (les tueries dans les écoles), à dénoncer la fraude fiscale au Japon, pour n'en donner que quelques exemples.

Actuellement, 100 millions de personnes sont sous psychotropes, drogues qui vont causer la mort de 42 000 personnes chaque année. Y a-t-il jamais eu une guérison en psychiatrie ? La déclaration faite lors d'un Congres de psychiatrie, en 1994, par le Président de l'Association mondiale de psychiatrie (WPA) pose bien le problème de l'incompétence et de l'inutile dangerosité de cette profession : « Le temps est révolu où les psychiatres considéraient qu'ils pouvaient guérir la maladie mentale. »

Pendant ce temps, des vies sont détruites et les libertés et droits fondamentaux de personnes sont bafoués mais le profit généré est colossal : 300 millions de dollars !

Ne serait-il pas temps de mettre fin aux abus psychiatriques, de cesser la prescription et la production de ces drogues génératrices de folie et de mort, d'avoir le droit de refuser ce type de traitement et de rendre les psychiatres et firmes productrices responsables de leurs actions ? Ce ne serait que justice après tout !

La CCHR depuis 1969, grâce à ses 250 groupes dans 34 pays, se consacre à dénoncer les violations des droits de l'homme commises par la psychiatrie et à assainir le domaine de la santé mentale.

Information : www.cchr.org

Documentaires vidéos :
- Psychiatrie : La vérité sur ses abus
- Profits macabres : L'histoire cachée des drogues psychiatriques avec en bonus, Psychiatrie : La violence sur ordonnance




Mots clés : Belgique - médecine - santé -