communique de presse gratuit

>
> Ne sous-estimez pas la Chlamydia

Ne sous-estimez pas la Chlamydia



Ne sous-estimez pas la (...)

Des experts de la santé ont déclaré que seulement 38% des 16 millions de femmes américaines âgées de 15 à 25 ans sexuellement actives avaient été testés pour la chlamydia.

"La maladie silencieuse"

Des experts de la santé américains ont déclaré que seulement 38% des 16 millions de femmes américaines âgées de 15 à 25 ans sexuellement actives avaient été testés pour la chlamydia, cette Infection Sexuellement Transmissible (IST) qui les expose à des douleurs chroniques, menacent leur grossesses et leur fertilité.

La est la Maladie Sexuellement Transmissible (MST) la plus fréquemment signalée aux États-Unis, avec 1,3 millions de nouveaux cas signalés aux Centres de Contrôle et de Prévention des maladies (CDC) en 2010.

Le Dr Gail Bolan (directeur de la CDC de la prévention des MST) a déclaré à des journalistes lors de la Conférence nationale pour la prévention des MST à Minneapolis que comme l’infection était très souvent asymptomatique, le taux réel de nouvelles infections pouvait être le double de celui-ci, soit près de 2,8 millions de nouvelles infections chaque année.

Si elle est détectée tôt, la se soigne facilement avec des antibiotiques. C’est pourquoi le CDC recommande un examen annuel pour toutes les femmes sexuellement actives, qui doit être répété trois mois après le traitement pour celles infectées.

Des jeunes femmes inconscientes des risques

Mais selon des études présentées lors de la réunion, de nombreuses femmes ne suivent pas ces recommandations. Le Dr Bolan ajoute « les nouvelles données montrent clairement que beaucoup de jeunes femmes ne se protègent pas durant leur rapport ».

Dans une étude présentée lors de la réunion, Karen Hoover de la CDC a étudié les données provenant d’une enquête nationale réalisée entre 2006 et 2008. Elle a pu constaté que seul 38% des jeunes femmes âgées de 15 à 25 ans, soit plus de 9 millions de jeunes américaines sexuellement actifs au cours de l’année précédente, avaient subit les tests recommandés afin de dépister la .

Le taux de dépistage étaient toutefois plus élevés chez certains groupes, y compris chez les femmes âgées de 20 à 25 ans avec 42% de taux de dépistage, les femmes noires avec 55%, et ceux qui avaient plusieurs partenaires sexuels avec 47%.

Même lorsque les femmes se font testés, elles ont tendance à ne pas retourner se faire dépister dans le cadre d´une nouvelle relation.



Voir en ligne Votre santé sexuelle sur 121doc : fr.121doc.net/sante-sexuelle.html