communique de presse gratuit

>
> Musée La Piscine Roubaix : Philippe Anthonioz - Sculpture d’usage/Usage de la (...)

Musée La Piscine Roubaix : Philippe Anthonioz - Sculpture d'usage/Usage de la sculpture.



Musée La Piscine Roubaix : (...)

brouille l'image du sculpteur. Les frontières qui divisent la sculpture et le mobilier, sont chez lui faites pour être transgressées. Son art est sémantique - qu'est-ce qu'une table, une chaise, si elles ne sont pas utili¬sées ? - mais il est aussi terriblement sensuel - les formes organiques attirent la main et le regard. Philippe Anthonioz ne dessine pas ses meubles, il les façonne dans le plâtre, puis l'échelle se modifie et la matière transmute. La délicate maquette mode¬lée dans la douceur du gypse devient l'arrogant fauteuil de bronze. Meubles sculptés ? Sculptures meublantes ? Va-et-vient incessant de l'artiste entre les arts appliqués et les beaux arts. Problématique récurrente du Musée de Roubaix. Dans son oeuvre il y a aussi l'intime. Des bois polychromes ou originels qui di¬sent toute la richesse formelle et stylistique du travail de Philippe Anthonioz, son amour de la matière, de l'histoire et du geste. Pierre Daix décrit ainsi le travail de Philippe Anthonioz : « Il n'est pas seulement décoratif mais il montre le sens de la vie. Avec lui les objets d'art ne sont jamais agressifs, ils sont avant tout une conquête visuelle. Son respect pour le bois, rempli d'histoire, ainsi que pour la richesse du bronze, compose des formes qui sont ca-pables de capturer le regard et de créer une intimité et une contemplation qui va à l'encontre de la conformité du quotidien. Grâce à Philippe Anthonioz le fonctionnel devient poésie et la sculpture participe à l'art de vivre. »

Retrouvez cette exposition au du 08 octobre 2011 au 08 janvier 2012.

Le commissariat de l'exposition est assuré par Sylvette Botella-Gaudichon La scénographie de l'exposition est imaginée par Cédric Guerlus - Going Design.

À l'occasion de cette exposition, un catalogue a été édité aux éditions Gourcuff Gradenigo, avec des textes de Pierre Daix, Daniel Marchesseau et Elisabeth Vedrenne. Prix : 24€. (http://www.gourcuff-gradenigo.com/paru.html) Plus d'infos sur l'artiste :