communique de presse gratuit

>
> Liberté ou dépendance. Quel choix ?

Liberté ou dépendance. Quel choix ?



Liberté ou dépendance. Quel (...)

Schaerbeek. Samedi dernier, des volontaires de la Fondation pour une Europe sans drogue (FDFE) ont parcouru la commune de Schaerbeek déposant leurs livrets « La vérité sur la drogue » dans différents magasins, à l'intention des clients. La consommation de drogues est un problème très sérieux qui se répand chez les plus jeunes. La FDFE considère qu'il n'y a pas de « drogues récréatives » ou de « drogues festives » avec ou sans « label de qualité ». Tenir de tels propos est révélateur de l'ignorance de l'action des drogues, y compris de l'alcool et du joint, sur l'organisme. A plus grande échelle, le Directeur exécutif de l'UNODC(*), Antonio Maria Costa, le 7 Avril dernier, déclarait : « Certains sont pour les drogues, nous sommes pour la santé ».

Les drogues ne proliféreraient pas s'il y avait une prévention primaire objective et réaliste, faite précocement et répétitivement, dans les écoles et associations de jeunes déclare la FDFE. Ces propos sont confortés par les observations alarmantes de médecins des hôpitaux belges qui voient arriver de plus en plus de jeunes en traitement. Les résultats sont inquiétants pour l'avenir : Le « binge drinking » est à la mode ; 53% des jeunes bruxellois entre 15 et 25 ans reconnaissent être des consommateurs de cannabis. Et qui plus est, si la majorité d'entre eux a été en contact avec la drogue à l'âge de 15 ans, les plus jeunes avaient commencé dès 11-12 ans. Cela se reflète aussi par l'absentéisme à l'école, l'expulsion et un comportement hors normes.

Il faut être clair sur le sujet : veut-on soustraire les enfants des drogues ou les y maintenir pour les prendre en charge, créer des associations spécialisées, des institutions qui vivent à leurs dépens, aux frais du contribuable et au grand détriment d'une société qui se dégrade lentement et méthodiquement (augmentation en matière de car-jacking, home-jacking, violences,…). Veut-on une société de citoyens autonomes et responsables ou de personnes serviles et dépendantes ?

La Fondation pour une Europe Sans Drogue (FDFE) créée en Mars 2004 est membre du Forum des sociétés civiles sur les drogues dans l'Union Européenne, du Comité sur les Stupéfiants (UNODC) de Vienne et distribue gracieusement sur simple demande un livret concis donnant « La vérité sur la drogue ». Ces livrets décrivent les dangers des dix drogues les plus consommées. Le tableau qu'ils dressent des drogues n'est pas réjouissant certes, mais la destruction lente de l'individu, les vies brisées, les drames familiaux générés et la mort, ne sont pas très réjouissants non plus. La drogue, on peut y faire quelque chose mais le veut-on vraiment ? Les habitants de Schaerbeek, en tout cas, le désirent fortement.

Pour information et obtenir le livret consultez : www.fdfe.org

(*) L' UNODC est le Bureau des Nations Unies contre les drogues et le crime. Citation sur www.unodc.org/india/en/pro-health-drug-campaign.html




Mots clés : hygiène -