communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Santé / Médecine
> Les psychotropes peuvent nous rendre fous !

Les psychotropes peuvent nous rendre fous !


Lundi 20 Octobre 2014, à Villenave-Ornon, un homme de 53 ans a étranglé sa mère. Il a donc été mis en examen pour homicide volontaire sur ascendant et placé en détention à la maison d’arrêt de Gradignan.

Le meurtrier présumé qui a tué sa maman de 74 ans avec une ceinture de peignoire, a de lourds antécédents psychiatriques. Il était sous curatelle, prenait beaucoup de médicaments et a effectué par le passé de nombreux séjours en hôpital psychiatrique.

Dans la presse aujourd’hui, nous pouvons constater de nombreux cas similaires ou pire encore, de tueries commis par des personnes ayant été ou étant encore suivies en psychiatrie. Ces personnes sont généralement sous traitements lourds et dangereux, tels que les psychotropes, la sismothérapie (ou électrochocs) ; dans des conditions inhumaines telles que l’internement de force, la contension, la cellule d’isolement...etc

Les psychiatres omettent de dire à leurs patients que ce sont les psychotropes aux effets dévastateurs qui peuvent être responsables d’agressivités, d’hallucinations, d’anxiété, de morts subites, d’arrêts cardiaques, de comas, d’idées suicidaires, etc. C’est écrit noir sur blanc sur les notices des médicaments psychiatriques.

Il est donc vital d’informer nos semblables sur ces effets puissants et très dangereux que peuvent entraîner les psychotropes. Les psychiatres devraient s’assurer que tous patients connaissent les effets indésirables de tous traitements qu’ils souhaiteraient prendre, afin de le faire en toute connaissance de cause.

C’est pourquoi, les membres de la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme organisent une distribution de prospectus le mardi 4 novembre 2014 de 18h30 à 20h au Parc des Expos d’Angers, pour dénoncer les graves effets secondaires que présentent les drogues psychiatriques, poussant les patients aux actes criminels.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme est une association existant depuis 40 ans en France pour dénoncer les dérives psychiatriques. Elle reçoit chaque semaine des témoignages de victimes et de familles sur ces abus.

Pour plus d’informations, visitez le site internet de la CCDH www.ccdhbretagne.org, ou contactez-nous par téléphone au 02 41 34 60 03 ou par mail à ccdhbretagne@free.fr